Dayana Yastremska, 20 ans, 29e joueuse du monde, avait vu son appel rejeté par la Fédération internationale de tennis (ITF) le 22 janvier. Testée positive lors d'un contrôle inopiné le 20 novembre à un stéroïde anabolisant, le mesterolone, elle avait été suspendue à titre provisoire par l'ITF à partir du 7 janvier. Dayana Yastremska a gagné trois tournois sur le circuit WTA à Hong Kong en 2018, Hua Hin et Strasbourg en 2019. Elle est à Melbourne dans l'espoir de disputer l'Open d'Australie. L'Ukrainienne a toujours nié avoir eu recours à des substances interdites. Selon la joueuse, elle a utilisé une faible dose de mestrolone de manière fortuite. Deux semaines avant son test positif, elle avait été testée négative lors du tournoi WTA de Linz. L'ITF doit se prononcer définitivement sur son cas. (Belga)

Dayana Yastremska, 20 ans, 29e joueuse du monde, avait vu son appel rejeté par la Fédération internationale de tennis (ITF) le 22 janvier. Testée positive lors d'un contrôle inopiné le 20 novembre à un stéroïde anabolisant, le mesterolone, elle avait été suspendue à titre provisoire par l'ITF à partir du 7 janvier. Dayana Yastremska a gagné trois tournois sur le circuit WTA à Hong Kong en 2018, Hua Hin et Strasbourg en 2019. Elle est à Melbourne dans l'espoir de disputer l'Open d'Australie. L'Ukrainienne a toujours nié avoir eu recours à des substances interdites. Selon la joueuse, elle a utilisé une faible dose de mestrolone de manière fortuite. Deux semaines avant son test positif, elle avait été testée négative lors du tournoi WTA de Linz. L'ITF doit se prononcer définitivement sur son cas. (Belga)