Après un match aller conclu 1-1 à Rabat, au Marco, la finale retour, jouée le 31 mai 2019 à Radès, avait été gravement perturbée par des incidents sur et en-dehors du terrain. Le match fut ensuite définitivement interrompu à la suite de la décision du Wydad de ne pas reprendre la partie et l'Espérance Tunis fut déclarée vainqueur du match et par conséquent vainqueur de la Ligue des Champions de la CAF 2018/2019. Une première décision du Comité Exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) d'ordonner aux deux clubs de rejouer la finale sur terrain neutre avait été annulée par le TAS. Le 7 août 2019, le Jury disciplinaire de la CAF a décidé de sanctionner le Wydad en ordonnant la défaite par forfait du match retour de la finale et en imposant une amende totale de 35.000 dollars pour l'abandon du match et pour l'utilisation de fumigènes par ses fans. Le Wydad a déposé un appel contre cette décision auprès du Comité d'appel de la CAF, appel qui a été rejeté le 15 septembre 2019. Ensuite, le club marocain a déposé un appel auprès du TAS. Le TAS a annoncé vendredi que cet appel était également rejeté. "La Formation du TAS a établi en particulier que la décision des joueurs du WAC de ne pas reprendre la partie après l'interruption de la finale retour à la 59e minute du match constituait bien un abandon au sens de l'article 148 du Code disciplinaire de la CAF et que le Comité d'appel de la CAF avait confirmé à bon droit la décision du Jury disciplinaire de déclarer que le WAC avait perdu la finale retour par forfait", peut-on lire dans le jugement. (Belga)

Après un match aller conclu 1-1 à Rabat, au Marco, la finale retour, jouée le 31 mai 2019 à Radès, avait été gravement perturbée par des incidents sur et en-dehors du terrain. Le match fut ensuite définitivement interrompu à la suite de la décision du Wydad de ne pas reprendre la partie et l'Espérance Tunis fut déclarée vainqueur du match et par conséquent vainqueur de la Ligue des Champions de la CAF 2018/2019. Une première décision du Comité Exécutif de la Confédération africaine de football (CAF) d'ordonner aux deux clubs de rejouer la finale sur terrain neutre avait été annulée par le TAS. Le 7 août 2019, le Jury disciplinaire de la CAF a décidé de sanctionner le Wydad en ordonnant la défaite par forfait du match retour de la finale et en imposant une amende totale de 35.000 dollars pour l'abandon du match et pour l'utilisation de fumigènes par ses fans. Le Wydad a déposé un appel contre cette décision auprès du Comité d'appel de la CAF, appel qui a été rejeté le 15 septembre 2019. Ensuite, le club marocain a déposé un appel auprès du TAS. Le TAS a annoncé vendredi que cet appel était également rejeté. "La Formation du TAS a établi en particulier que la décision des joueurs du WAC de ne pas reprendre la partie après l'interruption de la finale retour à la 59e minute du match constituait bien un abandon au sens de l'article 148 du Code disciplinaire de la CAF et que le Comité d'appel de la CAF avait confirmé à bon droit la décision du Jury disciplinaire de déclarer que le WAC avait perdu la finale retour par forfait", peut-on lire dans le jugement. (Belga)