Le TAS a confirmé vendredi la décision de l'UEFA selon laquelle Milan n'avait pas atteint l'équilibre financier. Il a toutefois annulé sa suspension et renvoyé l'affaire à l'UEFA qui doit "prendre une mesure disciplinaire proportionnée". La décision initiale de l'UEFA faisait suite aux décisions rendues en décembre et mai de ne pas conclure d'accord avec le club italien, qui s'est qualifié directement pour l'Europa League en terminant sixième du championnat de Serie A. L'instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA avait fait part de son incertitude sur les points suivants : la capacité de Milan à refinancer des prêts d'une valeur d'environ 380 millions d'euros qui doivent être remboursés encore cette année. (Belga)

Le TAS a confirmé vendredi la décision de l'UEFA selon laquelle Milan n'avait pas atteint l'équilibre financier. Il a toutefois annulé sa suspension et renvoyé l'affaire à l'UEFA qui doit "prendre une mesure disciplinaire proportionnée". La décision initiale de l'UEFA faisait suite aux décisions rendues en décembre et mai de ne pas conclure d'accord avec le club italien, qui s'est qualifié directement pour l'Europa League en terminant sixième du championnat de Serie A. L'instance de contrôle financier des clubs de l'UEFA avait fait part de son incertitude sur les points suivants : la capacité de Milan à refinancer des prêts d'une valeur d'environ 380 millions d'euros qui doivent être remboursés encore cette année. (Belga)