Yule, 26 ans, décroche son 3e succès de la saison en slalom, après Madonna di Campiglio et Adelboden au début du mois. Au classement de la discipline, il revient à 17 points du Norvégien Henrik Kristoffersen, 4e dimanche avec son compatriote Lucas Braathen, leader surprise à l'issue de la première manche. Deuxième de la première manche derrière la surprise norvégienne de 19 ans, Lucas Braathen qui terminera 4e, son meilleur classement en Coupe du monde, Yule s'est imposé avec 12/100e d'avance sur Schwarz et 37/100e sur Noël. Le Vosgien, vainqueur la semaine dernière à Wengen, manque ainsi de peu le doublé des deux épreuves mythiques qu'il avait réussi l'an dernier, en raison notamment d'une grosse faute dans la 2e manche. Alexis Pinturault, 5e après la première manche, a enfourché dans la seconde et perdu de précieux points au général, où il reste 4e et compte désormais 99 longueurs de retard sur Kristoffersen, qui reprend la tête du classement. Côté belge, Armand Marchant avait signé le 50e chrono de la première manche ne pouvant se qualifier pour la seconde. (Belga)

Yule, 26 ans, décroche son 3e succès de la saison en slalom, après Madonna di Campiglio et Adelboden au début du mois. Au classement de la discipline, il revient à 17 points du Norvégien Henrik Kristoffersen, 4e dimanche avec son compatriote Lucas Braathen, leader surprise à l'issue de la première manche. Deuxième de la première manche derrière la surprise norvégienne de 19 ans, Lucas Braathen qui terminera 4e, son meilleur classement en Coupe du monde, Yule s'est imposé avec 12/100e d'avance sur Schwarz et 37/100e sur Noël. Le Vosgien, vainqueur la semaine dernière à Wengen, manque ainsi de peu le doublé des deux épreuves mythiques qu'il avait réussi l'an dernier, en raison notamment d'une grosse faute dans la 2e manche. Alexis Pinturault, 5e après la première manche, a enfourché dans la seconde et perdu de précieux points au général, où il reste 4e et compte désormais 99 longueurs de retard sur Kristoffersen, qui reprend la tête du classement. Côté belge, Armand Marchant avait signé le 50e chrono de la première manche ne pouvant se qualifier pour la seconde. (Belga)