Revenu au niveau du Mexicain Carlos Ortiz avec un birdie au 13e trou, Grace a enchaîné avec quatre autres birdies aux 15e, 16e et 17e trous pour s'assurer la victoire. Il devance à l'issue du tournoi Ortiz de deux coups (-13, contre -11), et les Américains Patrick Reed et Dustin Johnson, tous les deux à -9. "Avec ce nouveau format, tout est fantastique, et tout le monde s'éclate", a commenté le golfeur sud-africain après sa victoire, loin des polémiques qui accompagnent les débuts de cette ligue dissidente de golf, qui propose une série de huit tournois à travers le monde avec un format inédit sur trois jours, sans cut, et offre aux golfeurs une dotation totale de 25 millions de dollars (près de 24 millions d'euros). La LIV, financée en partie par le fonds public d'investissement de l'Arabie saoudite, a plongé le monde du golf dans la tourmente, et déchainé les critiques des groupes de défense des droits humains. Aux Etats-Unis, l'organisation de tournois par cette nouvelle ligue a également suscité l'indignation d'une association de familles de victimes du 11-Septembre qui tient l'Arabie saoudite pour complice dans l'organisation des attentats. Les golfeurs qui ont rejoint la LIV ont par ailleurs été suspendus par le circuit américain USPGA. Samedi, le Britannique Paul Casey a annoncé rejoindre la ligue dissidente, devenant le 22e joueur classé dans les 100 premiers mondiaux à effectuer ce mouvement. (Belga)

Revenu au niveau du Mexicain Carlos Ortiz avec un birdie au 13e trou, Grace a enchaîné avec quatre autres birdies aux 15e, 16e et 17e trous pour s'assurer la victoire. Il devance à l'issue du tournoi Ortiz de deux coups (-13, contre -11), et les Américains Patrick Reed et Dustin Johnson, tous les deux à -9. "Avec ce nouveau format, tout est fantastique, et tout le monde s'éclate", a commenté le golfeur sud-africain après sa victoire, loin des polémiques qui accompagnent les débuts de cette ligue dissidente de golf, qui propose une série de huit tournois à travers le monde avec un format inédit sur trois jours, sans cut, et offre aux golfeurs une dotation totale de 25 millions de dollars (près de 24 millions d'euros). La LIV, financée en partie par le fonds public d'investissement de l'Arabie saoudite, a plongé le monde du golf dans la tourmente, et déchainé les critiques des groupes de défense des droits humains. Aux Etats-Unis, l'organisation de tournois par cette nouvelle ligue a également suscité l'indignation d'une association de familles de victimes du 11-Septembre qui tient l'Arabie saoudite pour complice dans l'organisation des attentats. Les golfeurs qui ont rejoint la LIV ont par ailleurs été suspendus par le circuit américain USPGA. Samedi, le Britannique Paul Casey a annoncé rejoindre la ligue dissidente, devenant le 22e joueur classé dans les 100 premiers mondiaux à effectuer ce mouvement. (Belga)