Malgré l'absence de sept éléments (Lestienne, Shamir, Tapsoba, Raskin, Balikwisha et Moussa Sissoko, positifs au Covid-19, et Jackson Muleka, blessé), le Standard a témoigné d'une bonne organisation défensive en première période avec une double ligne de cinq et quatre éléments qui posa problème au Benfica. Si Jan Vertonghen et ses équipiers ont contrôlé le jeu et dominé, ils n'ont jamais été en position d'assurer le dernier geste qui aurait permis de tromper Arnaud Bodart avant la pause. Le gardien du Standard se détendit d'ailleurs avec à propos sur un bon envoi d'Everton (14e). L'autre action dangereuse vit Pizzi manquer la cible alors qu'il s'était retrouvé bien placé (39e). Dès la reprise, la situation du Standard se compliqua avec un penalty concédé à la 48e minute par Bokadi, à la suite d'un accrochage sur Waldschmidt. Pizzi ne loupa pas l'aubaine (1-0, 49e). Les Standardmen n'avaient plus le choix. Il leur fallait se porter à l'attaque. Sur coup de coin, Vanheusden disposa d'une superbe occasion, la seule du match, mais le gardien de Benfica Vlachodimos effectua un superbe arrêt décisif (59e). Un second penalty mit fin au espoirs liégeois face à une formation supérieure. La faute de Fai sur Tavarez était converti par Waldschmidt (2-0, 66e). Un 3e but tombait dix minutes plus tard lorsque le joli envoi de Pizzi était légèrement dévié par Bokadi dans les filets de Bodart (3-0). En fin de match, Gavory aurait dû obtenir un penalty mais l'arbitre n'accorda qu'un coup franc à la limite du grand rectangle et il ne fut pas exploité. (Belga)

Malgré l'absence de sept éléments (Lestienne, Shamir, Tapsoba, Raskin, Balikwisha et Moussa Sissoko, positifs au Covid-19, et Jackson Muleka, blessé), le Standard a témoigné d'une bonne organisation défensive en première période avec une double ligne de cinq et quatre éléments qui posa problème au Benfica. Si Jan Vertonghen et ses équipiers ont contrôlé le jeu et dominé, ils n'ont jamais été en position d'assurer le dernier geste qui aurait permis de tromper Arnaud Bodart avant la pause. Le gardien du Standard se détendit d'ailleurs avec à propos sur un bon envoi d'Everton (14e). L'autre action dangereuse vit Pizzi manquer la cible alors qu'il s'était retrouvé bien placé (39e). Dès la reprise, la situation du Standard se compliqua avec un penalty concédé à la 48e minute par Bokadi, à la suite d'un accrochage sur Waldschmidt. Pizzi ne loupa pas l'aubaine (1-0, 49e). Les Standardmen n'avaient plus le choix. Il leur fallait se porter à l'attaque. Sur coup de coin, Vanheusden disposa d'une superbe occasion, la seule du match, mais le gardien de Benfica Vlachodimos effectua un superbe arrêt décisif (59e). Un second penalty mit fin au espoirs liégeois face à une formation supérieure. La faute de Fai sur Tavarez était converti par Waldschmidt (2-0, 66e). Un 3e but tombait dix minutes plus tard lorsque le joli envoi de Pizzi était légèrement dévié par Bokadi dans les filets de Bodart (3-0). En fin de match, Gavory aurait dû obtenir un penalty mais l'arbitre n'accorda qu'un coup franc à la limite du grand rectangle et il ne fut pas exploité. (Belga)