La première occasion franche de la partie est venue des pieds du Liégeois Aron Donnum mais le Norvégien a vu sa tentative bien arrêtée par Jean Butez (18e). Dans la foulée, le Standard aurait pu ouvrir le score mais Nicolas Raskin, seul face à Butez, a mal ajusté son lob (22e). La réplique du Great Old ne s'est pas faite attendre. Radja Nainggolan, d'une frappe lointaine dont il a le secret, a obligé Arnaud Bodart à une belle claquette, déviant le ballon sur sa transversale (25e). Le retour aux vestiaires a été très houleux, une bagarre éclatant devant le banc des deux équipes et l'Anversois Abdoulaye Seck a vu rouge. Dans une ambiance devenue pesante au Bosuil, le Standard a tenté une première fois sa chance via Samuel Bastien (51e) avant d'ouvrir le score sur une frappe lointaine et déviée signée Kostas Laifis (0-1, 57e). L'entraîneur danois de l'Antwerp Brian Priske a alors décidé d'injecter du sang neuf avec Manuel Benson et Michel-Ange Balikwisha, ancien 'Rouche' (61e). Il n'aura fallu que cinq minutes à Benson pour servir Bjorn Engels, qui a égalisé de la tête (1-1, 66e). Incapables de profiter de leur supériorité numérique, les Liégeois ont encore encaissé. Benson, encore lui, a dynamité son flanc droit avant de centrer en retrait pour Balikwisha (2-1, 77e). Dos au mur, le Standard a su puiser dans ses réserves pour revenir puis émerger grâce aussi à deux remplaçants, Jackson Muleka et Mehdi Carcela. Le premier a servi le second sur le 2e but liégeois (2-2, 87e) avant de délivrer le Standard sur une frappe enroulée (2-3, 89e). Au classement, le Standard grimpe à la 10e place (23 pts) alors que l'Antwerp reste deuxième (33 pts). (Belga)

La première occasion franche de la partie est venue des pieds du Liégeois Aron Donnum mais le Norvégien a vu sa tentative bien arrêtée par Jean Butez (18e). Dans la foulée, le Standard aurait pu ouvrir le score mais Nicolas Raskin, seul face à Butez, a mal ajusté son lob (22e). La réplique du Great Old ne s'est pas faite attendre. Radja Nainggolan, d'une frappe lointaine dont il a le secret, a obligé Arnaud Bodart à une belle claquette, déviant le ballon sur sa transversale (25e). Le retour aux vestiaires a été très houleux, une bagarre éclatant devant le banc des deux équipes et l'Anversois Abdoulaye Seck a vu rouge. Dans une ambiance devenue pesante au Bosuil, le Standard a tenté une première fois sa chance via Samuel Bastien (51e) avant d'ouvrir le score sur une frappe lointaine et déviée signée Kostas Laifis (0-1, 57e). L'entraîneur danois de l'Antwerp Brian Priske a alors décidé d'injecter du sang neuf avec Manuel Benson et Michel-Ange Balikwisha, ancien 'Rouche' (61e). Il n'aura fallu que cinq minutes à Benson pour servir Bjorn Engels, qui a égalisé de la tête (1-1, 66e). Incapables de profiter de leur supériorité numérique, les Liégeois ont encore encaissé. Benson, encore lui, a dynamité son flanc droit avant de centrer en retrait pour Balikwisha (2-1, 77e). Dos au mur, le Standard a su puiser dans ses réserves pour revenir puis émerger grâce aussi à deux remplaçants, Jackson Muleka et Mehdi Carcela. Le premier a servi le second sur le 2e but liégeois (2-2, 87e) avant de délivrer le Standard sur une frappe enroulée (2-3, 89e). Au classement, le Standard grimpe à la 10e place (23 pts) alors que l'Antwerp reste deuxième (33 pts). (Belga)