L'unique but de la rencontre a été inscrit par De Camargo (41e). Grâce à ce succès, le Standard (27 points/7e), qui restait sur quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues, dont deux en championnat, repasse devant Charleroi (25/8e). La rencontre a débuté avec un quart d'heure de retard en raison d'un problème de maillots.

Privé de Dewaest, Mazzù a placé Marcq dans l'axe de sa défense. Vukomanovic a modifié son équipe: en défense, il a aligné Damien Dussaut sur le flanc droit et a replacé Arslanagic dans l'axe. En attaque, il a laissé Louis sur le banc.

Les deux équipes se sont engagées à fond. Dans un premier temps, le Standard s'est octroyé un petit avantage mais Yuji Ojo (5e) et De Camargo (13e) n'ont pas trompé Penneteau. A l'image de son gardien, Charleroi n'a pas tremblé et a repris l'initiative. Les frappes de Fauré (16e et 22e) ont manqué de précision.

Vers la demi-heure, les deux formations ont commencé à envoyer de longs ballons vers l'avant. Mais les Liégeois ont toutefois pu compter sur un Mujangi Bia plus en verve que ces dernières semaines. Sur un de ses services, De Camargo a ouvert la marque à la 41e (0-1).

Grâce à Kabano, Charleroi s'est lancé à l'assaut de Thuram mais Tainmont (56e) et Fauré (60e) ont oublié de marquer. Des erreurs que Mujangi Bia a failli leur faire payer cher à la 59e mais l'envoi du Standardman a été sauvé in-extrémis par Martos.

Charleroi a conservé l'initiative jusqu'à la fin de la rencontre mais les Rouches ont tenu bon.

La Gantoise reçoit Genk à partir de 20 heures en conclusion de cette 18e journée.

L'unique but de la rencontre a été inscrit par De Camargo (41e). Grâce à ce succès, le Standard (27 points/7e), qui restait sur quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues, dont deux en championnat, repasse devant Charleroi (25/8e). La rencontre a débuté avec un quart d'heure de retard en raison d'un problème de maillots. Privé de Dewaest, Mazzù a placé Marcq dans l'axe de sa défense. Vukomanovic a modifié son équipe: en défense, il a aligné Damien Dussaut sur le flanc droit et a replacé Arslanagic dans l'axe. En attaque, il a laissé Louis sur le banc. Les deux équipes se sont engagées à fond. Dans un premier temps, le Standard s'est octroyé un petit avantage mais Yuji Ojo (5e) et De Camargo (13e) n'ont pas trompé Penneteau. A l'image de son gardien, Charleroi n'a pas tremblé et a repris l'initiative. Les frappes de Fauré (16e et 22e) ont manqué de précision. Vers la demi-heure, les deux formations ont commencé à envoyer de longs ballons vers l'avant. Mais les Liégeois ont toutefois pu compter sur un Mujangi Bia plus en verve que ces dernières semaines. Sur un de ses services, De Camargo a ouvert la marque à la 41e (0-1). Grâce à Kabano, Charleroi s'est lancé à l'assaut de Thuram mais Tainmont (56e) et Fauré (60e) ont oublié de marquer. Des erreurs que Mujangi Bia a failli leur faire payer cher à la 59e mais l'envoi du Standardman a été sauvé in-extrémis par Martos. Charleroi a conservé l'initiative jusqu'à la fin de la rencontre mais les Rouches ont tenu bon. La Gantoise reçoit Genk à partir de 20 heures en conclusion de cette 18e journée.