Pour ses grands débuts sur le banc, le technicien franco-slovène alignait un dispositif en 4-3-3 avec Selim Amallah et Abdoul Tapsoba sur les flancs et Denis Dragus en soutien de Joao Klauss. Indésirables sous Mbaye Leye, Noë Dussenne et Mehdi Carcela figurait aussi sur la feuille de match. Le premier était titulaire au coeur de la défense et le second débutait sur le banc.

Dès les premières minutes, le Standard tentait d'emballer la rencontre mais sans parvenir à se montrer dangereux à l'exception d'une tentative de Samuel Bastien bien contrée par la défense louvaniste (19e). Malgré leur maladresse en zone offensive, les 'Rouches' ouvraient le score peu avant le repos. Rafael Romo captait mal une frappe de Joao Klauss et Tapsoba profitait de l'erreur du portier d'OHL pour ouvrir la marque (39e).

La seconde période débutait de la meilleure des manières pour les Liégeois qui doublait la mise via Denis Dragus. Lancé en profondeur par Klauss, le Roumain envoyait une frappe molle du bout du pied vers Romo mais le gardien vénézuélien manquait son intervention et laissait filer le cuir dans le but (51e). 120 secondes plus tard, Dragus pensait s'offrir un doublé mais le but de l'attaquant liégeois était annulé pour une position de hors-jeu, confirmée par la ligne 3D, qui faisait son intronisation ce week-end, après de 7 minutes d'attente

Le rythme de la rencontre retombait dans les 20 dernières minutes et Oud-Heverlee Louvain en profitait pour mettre le nez à la fenêtre mais Sébastien Dewaest voyait sa tête heurter la barre (70e). Dans les dix minutes de temps additionnel à cause de l'intervention du VAR, OHL réduisait le score via une frappe lointaine de Xavier Mercier (90e+6). Les Louvanistes recommençaient à y croire et Sory Kaba profitait d'une période de flottement dans la défense du Standard pour égaliser (90e+9).

Au classement, le Standard remonte provisoirement à la 11e place avec 14 points tandis que OHL reste calé à la 16e place avec 10 unités.

Pour ses grands débuts sur le banc, le technicien franco-slovène alignait un dispositif en 4-3-3 avec Selim Amallah et Abdoul Tapsoba sur les flancs et Denis Dragus en soutien de Joao Klauss. Indésirables sous Mbaye Leye, Noë Dussenne et Mehdi Carcela figurait aussi sur la feuille de match. Le premier était titulaire au coeur de la défense et le second débutait sur le banc. Dès les premières minutes, le Standard tentait d'emballer la rencontre mais sans parvenir à se montrer dangereux à l'exception d'une tentative de Samuel Bastien bien contrée par la défense louvaniste (19e). Malgré leur maladresse en zone offensive, les 'Rouches' ouvraient le score peu avant le repos. Rafael Romo captait mal une frappe de Joao Klauss et Tapsoba profitait de l'erreur du portier d'OHL pour ouvrir la marque (39e). La seconde période débutait de la meilleure des manières pour les Liégeois qui doublait la mise via Denis Dragus. Lancé en profondeur par Klauss, le Roumain envoyait une frappe molle du bout du pied vers Romo mais le gardien vénézuélien manquait son intervention et laissait filer le cuir dans le but (51e). 120 secondes plus tard, Dragus pensait s'offrir un doublé mais le but de l'attaquant liégeois était annulé pour une position de hors-jeu, confirmée par la ligne 3D, qui faisait son intronisation ce week-end, après de 7 minutes d'attente Le rythme de la rencontre retombait dans les 20 dernières minutes et Oud-Heverlee Louvain en profitait pour mettre le nez à la fenêtre mais Sébastien Dewaest voyait sa tête heurter la barre (70e). Dans les dix minutes de temps additionnel à cause de l'intervention du VAR, OHL réduisait le score via une frappe lointaine de Xavier Mercier (90e+6). Les Louvanistes recommençaient à y croire et Sory Kaba profitait d'une période de flottement dans la défense du Standard pour égaliser (90e+9). Au classement, le Standard remonte provisoirement à la 11e place avec 14 points tandis que OHL reste calé à la 16e place avec 10 unités.