Si le Standard est à la peine en championnat, sa formation se porte bien d'après les conclusions d'une étude de l'Observatoire du football. Le club liégeois serait même la nouvelle référence belge devant le grand rival anderlechtois. Le classement est établi sur base du nombre de joueurs formés évoluant dans un championnat européen. En tête, l'on retrouve l'Ajax Amsterdam. Le club batave a placé à travers le continent 81 joueurs passés par son école. Viennent ensuite le Shakhtar Donetsk avec 75 représentants puis un trio composé du Sporting de Lisbonne, du Dynamo Kiev et du Dinamo Zagreb avec 70 joueurs.

Le Standard pointe seulement à la 21e place de ce classement mais bien devant des cadors européens comme Manchester City (37), Manchester United et Chelsea (35), l'Atlético Madrid (29) ou le Bayern Munich (28). Le constat vaut aussi pour Anderlecht qui talonne les Rouches avec 40 joueurs formés évoluant dans les compétitions européennes.

Mais ce nombre n'est pas forcément révélateur de la qualité de la formation donnée. Si l'on tient compte du nombre de joueurs évoluant dans l'une des cinq grandes compétitions internationales (Angleterre, Allemagne, Espagne, Italie et France), ce sont les Bruxellois qui dominent avec 13 représentants. Genk est même deuxième à ce petit jeu avec 6 joueurs.

Pour convaincre les futures pépites de rejoindre le SL16 Football Campus ou la la Belfius Academy de Neerpede, les formateurs sauront quels chiffres employer.

L'AJAX BIEN SUR LE TOÎT DE L'EUROPE, ANDERLECHT ET GENK PLUS QUALITATIFS

Le CIES va plus loin dans son calcul en délivrant un indice de formation des clubs. Il fait la différence entre le nombre de joueurs formés par un club par rapport au niveau du club (calculé sur la base du championnat national et des résultats en Europe).

L'Ajax est également le maître d'Europe en la matière, avec un indice de 102,3 (et une 10e place au général) si l'on considère les 31 meilleurs championnats. Anderlecht devient alors le meilleur club belge avec un indice de 62,8, suivi de Genk (45,2) et du Standard (34,6).

Dans le calcul adapté aux cinq meilleures compétitions du Vieux Continent, Anderlecht reste le leader belge, bien qu'il perde 5 places et se retrouve 15e avec un indice de 32,9. Seul Genk figure parmi les clubs belges avec un indice de 17,2. Enfin, le CIES a également calculé le nombre moyen de matchs joués par les joueurs formés au cours de l'année écoulée et le niveau des compétitions dans lesquelles ils évoluent.

En termes de nombre de matches, le KRC Genk (28,2) et Anderlecht (27,8) occupent la première et la deuxième place des 31 meilleures compétitions. Dans les compétitions européennes les plus huppées, ce sont les Limbourgeois qui gardent la tête avec 44,8 matchs en moyenne. Le club occupe même la cinquième place dans ce classement.

Si le Standard est à la peine en championnat, sa formation se porte bien d'après les conclusions d'une étude de l'Observatoire du football. Le club liégeois serait même la nouvelle référence belge devant le grand rival anderlechtois. Le classement est établi sur base du nombre de joueurs formés évoluant dans un championnat européen. En tête, l'on retrouve l'Ajax Amsterdam. Le club batave a placé à travers le continent 81 joueurs passés par son école. Viennent ensuite le Shakhtar Donetsk avec 75 représentants puis un trio composé du Sporting de Lisbonne, du Dynamo Kiev et du Dinamo Zagreb avec 70 joueurs.Le Standard pointe seulement à la 21e place de ce classement mais bien devant des cadors européens comme Manchester City (37), Manchester United et Chelsea (35), l'Atlético Madrid (29) ou le Bayern Munich (28). Le constat vaut aussi pour Anderlecht qui talonne les Rouches avec 40 joueurs formés évoluant dans les compétitions européennes.Mais ce nombre n'est pas forcément révélateur de la qualité de la formation donnée. Si l'on tient compte du nombre de joueurs évoluant dans l'une des cinq grandes compétitions internationales (Angleterre, Allemagne, Espagne, Italie et France), ce sont les Bruxellois qui dominent avec 13 représentants. Genk est même deuxième à ce petit jeu avec 6 joueurs.Pour convaincre les futures pépites de rejoindre le SL16 Football Campus ou la la Belfius Academy de Neerpede, les formateurs sauront quels chiffres employer.Le CIES va plus loin dans son calcul en délivrant un indice de formation des clubs. Il fait la différence entre le nombre de joueurs formés par un club par rapport au niveau du club (calculé sur la base du championnat national et des résultats en Europe). L'Ajax est également le maître d'Europe en la matière, avec un indice de 102,3 (et une 10e place au général) si l'on considère les 31 meilleurs championnats. Anderlecht devient alors le meilleur club belge avec un indice de 62,8, suivi de Genk (45,2) et du Standard (34,6).Dans le calcul adapté aux cinq meilleures compétitions du Vieux Continent, Anderlecht reste le leader belge, bien qu'il perde 5 places et se retrouve 15e avec un indice de 32,9. Seul Genk figure parmi les clubs belges avec un indice de 17,2. Enfin, le CIES a également calculé le nombre moyen de matchs joués par les joueurs formés au cours de l'année écoulée et le niveau des compétitions dans lesquelles ils évoluent. En termes de nombre de matches, le KRC Genk (28,2) et Anderlecht (27,8) occupent la première et la deuxième place des 31 meilleures compétitions. Dans les compétitions européennes les plus huppées, ce sont les Limbourgeois qui gardent la tête avec 44,8 matchs en moyenne. Le club occupe même la cinquième place dans ce classement.