Au classement, les Mauves restent premiers avec 23 points, deux de plus que le Club Bruges. Grâce à ce succès signé Mpoku (un assist et un but), le Standard (15 points), qui n'avait plus gagné depuis le 21 septembre à Waasland-Beveren, remonte en 10e position.

En l'absence de Vanden Borre, Hasi a aligné Najar, son homme à tout faire, à l'arrière droit. Il aussi préféré Suarez et Kabasele à Mitrovic et Conté en attaque. Chez les Rouches, Vukomanovic a de nouveau accordé sa confiance à Thuram dans le but et a substitué Andrade à Van Damme, blessé.

Après quelques tentatives du Standard, Anderlecht a pris la direction des opérations. Le rythme de jeu n'était pas très élevé malgré la bonne volonté de Cyriac. L'attaquant a eu deux chances d'ouvrir la marque mais ses reprises n'ont pas inquiété Thuram.

En seconde période, le football proposé par les deux équipes n'était pas des plus enthousiasmants. Anderlecht piétinait et le Standard a incité les supporters mauves à crier "anti-football". Mais le Standard était plus concret. A la 79e, il a ouvert la marque sur un coup franc botté par Mpoku. A la conclusion on a retrouvé deux défenseurs: Ciman a rabattu le ballon de la tête pour Texeira, qui a ajusté Proto également de la tête.

Anderlecht n'a pas donné l'impression de pouvoir revenir dans le coup et Mpoku, d'un bel exploit personnel, lui a enlevé tout espoir à la 89e.

Au classement, les Mauves restent premiers avec 23 points, deux de plus que le Club Bruges. Grâce à ce succès signé Mpoku (un assist et un but), le Standard (15 points), qui n'avait plus gagné depuis le 21 septembre à Waasland-Beveren, remonte en 10e position. En l'absence de Vanden Borre, Hasi a aligné Najar, son homme à tout faire, à l'arrière droit. Il aussi préféré Suarez et Kabasele à Mitrovic et Conté en attaque. Chez les Rouches, Vukomanovic a de nouveau accordé sa confiance à Thuram dans le but et a substitué Andrade à Van Damme, blessé. Après quelques tentatives du Standard, Anderlecht a pris la direction des opérations. Le rythme de jeu n'était pas très élevé malgré la bonne volonté de Cyriac. L'attaquant a eu deux chances d'ouvrir la marque mais ses reprises n'ont pas inquiété Thuram. En seconde période, le football proposé par les deux équipes n'était pas des plus enthousiasmants. Anderlecht piétinait et le Standard a incité les supporters mauves à crier "anti-football". Mais le Standard était plus concret. A la 79e, il a ouvert la marque sur un coup franc botté par Mpoku. A la conclusion on a retrouvé deux défenseurs: Ciman a rabattu le ballon de la tête pour Texeira, qui a ajusté Proto également de la tête. Anderlecht n'a pas donné l'impression de pouvoir revenir dans le coup et Mpoku, d'un bel exploit personnel, lui a enlevé tout espoir à la 89e.