"Le rapport d'arbitre de la rencontre est contraire à l'article 812.24 du réglement", a déclaré Pierre Locht. "Le rapport a été signé par l'arbitre Delferière, alors qu'il aurait dû l'être par Alexandre Boucault, qui a donné la carte rouge. Nous demandons qu'il ne soit pas tenu compte de ce rapport. Le réglement doit être appliqué".

Sebastien Delferière était l'arbitre désigné pour Standard - Zulte Waregem (4-1) vendredi lors de la 7e journée des play-offs 1. Il a commencé à diriger la rencontre mais, blessé, il a quitté le terrain après un quart d'heure et laissé la place à son assistant Alexandre Boucault, qui a rédigé le rapport d'arbitre.

Zulte Waregem a également invoqué le vice de procédure dans la défense de Sven Kums et Idrissa Sylla, également exclus vendredi.

La rencontre a été houleuse. Trois penaltys ont été sifflés et le match s'est terminé à 10 contre 8. Outre Van Damme, Sylla et Kums, le gardien du Essevee Sammy Bossut a lui aussi été exclu. Le parquet a dans son cas estimé que la carte rouge était suffisante et n'a pas demandé de suspension.

"Le rapport d'arbitre de la rencontre est contraire à l'article 812.24 du réglement", a déclaré Pierre Locht. "Le rapport a été signé par l'arbitre Delferière, alors qu'il aurait dû l'être par Alexandre Boucault, qui a donné la carte rouge. Nous demandons qu'il ne soit pas tenu compte de ce rapport. Le réglement doit être appliqué". Sebastien Delferière était l'arbitre désigné pour Standard - Zulte Waregem (4-1) vendredi lors de la 7e journée des play-offs 1. Il a commencé à diriger la rencontre mais, blessé, il a quitté le terrain après un quart d'heure et laissé la place à son assistant Alexandre Boucault, qui a rédigé le rapport d'arbitre. Zulte Waregem a également invoqué le vice de procédure dans la défense de Sven Kums et Idrissa Sylla, également exclus vendredi. La rencontre a été houleuse. Trois penaltys ont été sifflés et le match s'est terminé à 10 contre 8. Outre Van Damme, Sylla et Kums, le gardien du Essevee Sammy Bossut a lui aussi été exclu. Le parquet a dans son cas estimé que la carte rouge était suffisante et n'a pas demandé de suspension.