La Commission des licences de l'Union belge de football a infligé une sanction d'interdiction de transferts au Standard, suite à l'examen lundi de la situation financière de plusieurs clubs professionnels, a confirmé le porte-parole de l'Union belge confirmant une information rapportée par Het Laatste Nieuws et la RTBF jeudi matin.

Le Standard ne peut ainsi pour le moment effectuer aucun transfert entrant durant le mercato estival et doit en outre s'engager à régler sa situation au plus vite.

L'article P7.18.6 du règlement des licences n'a pas été respecté par le club liégeois. Il stipule, entre autres, que les clubs professionnels doivent pouvoir justifier du paiement des salaires, mais aussi des cotisations sociales, primes d'assurance, dettes fédérales et autres taxes.

Même si la situation financière du Standard est difficile, le club avait obtenu sa licence pour la Jupiler Pro League et le football européen en avril. Il avait cependant été décidé que le Standard se devait de rendre des comptes, chaque mois, sur sa situation comptable à la Commission des licences. "C'est lors des contrôles intermédiaires en mai et juin que le Standard a manqué à ses obligations", a expliqué Pierre Cornez. "Dès que le Standard prouvera que sa situation financière est en ordre, l'interdiction sera immédiatement levée", a ajouté le porte-parole de l'Union belge de football.

Le nouvel entraîneur Enzo Scifo devra encore un peu attendre pour renforcer son effectif, iStock
Le nouvel entraîneur Enzo Scifo devra encore un peu attendre pour renforcer son effectif © iStock

UN CONFLIT FINANCIER AVEC LILLE POUR MOUSCRON

En raison d'un conflit financier avec Lille, l'Excel Mouscron est pour l'heure interdit de transferts, a communiqué le club des Hurlus de D1B Pro Legue jeudi.

"La commission des licences a fait savoir au club qu'il lui était interdit d'effectuer des transferts entrant au cours de ce mercato estival. La cause de cette décision? Le conflit financier existant entre le Royal Excel Mouscron et le LOSC", explique le club où Mbo Mpenza est désormais le directeur sportif et Enzo Scifo l'entraîneur, assisté d'Emile Mpenza. L'an dernier, le LOSC et Mouscron avaient conclu un partenariat en vertu duquel le club français devait notamment apporter des fonds pour payer les contrats des joueurs prêtés. Le départ de Gérard Lopez de Lille a compliqué la donne. "Cependant, la direction du club insiste sur le fait que cette interdiction n'est que temporaire. Le désaccord financier entre l'Excel et le LOSC devrait être réglé dans les prochains jours ce qui permettra à la direction mouscronnoise de finaliser plusieurs dossiers qui sont d'ores et déjà sur la table", a tenu a ajouté l'Excel Mouscron.

La Commission des licences de l'Union belge de football a infligé une sanction d'interdiction de transferts au Standard, suite à l'examen lundi de la situation financière de plusieurs clubs professionnels, a confirmé le porte-parole de l'Union belge confirmant une information rapportée par Het Laatste Nieuws et la RTBF jeudi matin. Le Standard ne peut ainsi pour le moment effectuer aucun transfert entrant durant le mercato estival et doit en outre s'engager à régler sa situation au plus vite.L'article P7.18.6 du règlement des licences n'a pas été respecté par le club liégeois. Il stipule, entre autres, que les clubs professionnels doivent pouvoir justifier du paiement des salaires, mais aussi des cotisations sociales, primes d'assurance, dettes fédérales et autres taxes. Même si la situation financière du Standard est difficile, le club avait obtenu sa licence pour la Jupiler Pro League et le football européen en avril. Il avait cependant été décidé que le Standard se devait de rendre des comptes, chaque mois, sur sa situation comptable à la Commission des licences. "C'est lors des contrôles intermédiaires en mai et juin que le Standard a manqué à ses obligations", a expliqué Pierre Cornez. "Dès que le Standard prouvera que sa situation financière est en ordre, l'interdiction sera immédiatement levée", a ajouté le porte-parole de l'Union belge de football. UN CONFLIT FINANCIER AVEC LILLE POUR MOUSCRON En raison d'un conflit financier avec Lille, l'Excel Mouscron est pour l'heure interdit de transferts, a communiqué le club des Hurlus de D1B Pro Legue jeudi."La commission des licences a fait savoir au club qu'il lui était interdit d'effectuer des transferts entrant au cours de ce mercato estival. La cause de cette décision? Le conflit financier existant entre le Royal Excel Mouscron et le LOSC", explique le club où Mbo Mpenza est désormais le directeur sportif et Enzo Scifo l'entraîneur, assisté d'Emile Mpenza. L'an dernier, le LOSC et Mouscron avaient conclu un partenariat en vertu duquel le club français devait notamment apporter des fonds pour payer les contrats des joueurs prêtés. Le départ de Gérard Lopez de Lille a compliqué la donne. "Cependant, la direction du club insiste sur le fait que cette interdiction n'est que temporaire. Le désaccord financier entre l'Excel et le LOSC devrait être réglé dans les prochains jours ce qui permettra à la direction mouscronnoise de finaliser plusieurs dossiers qui sont d'ores et déjà sur la table", a tenu a ajouté l'Excel Mouscron.