Le Standard et Bruges nient toute participation dans le footgate

11/10/18 à 18:29 - Mise à jour à 12/10/18 à 12:30

Source: Belga

Le champion de Belgique en titre, le Club Bruges, nie toute participation d'un membre du club dans quelque construction financière ou fiscale que se soit, indique le club de football de la Venise du Nord jeudi dans un communiqué. Quant au Standard, les collaborations avec Dejan Veljkovic se sont toujours déroulées "en parfaite transparence, tant vis-à-vis des instances sportives que vis-à-vis des différentes autorités publiques", a tenu à préciser, dans un communiqué, le club liégeois, jeudi après-midi, à la suite de la conférence de presse du parquet fédéral.

Le Standard et Bruges nient toute participation dans le footgate

© BELGA

"Le Club Bruges a appris cet après-midi lors de la conférence de presse du parquet fédéral qu'il était un des cinq clubs qui aurait entretenu des contacts avec l'agent de joueurs D.V. (Dejan Veljkovic, ndlr) pour mettre en place des dispositifs pour payer des commissions occultes. Nous souhaitons souligner que le Club Bruges n'est en aucune manière impliqué et que personne ne collabore ou n'a collaboré à la constitution de quelque construction financière ou fiscale que ce soit. Le Club Bruges ne conclut que des accords légaux et effectue uniquement des paiements officiels conforme à ces accords", indiquent les Blauw en Zwart.

"Le club Bruges est une partie requérante qui souhaite coopérer afin clarifier tous les accords et émoluments cités."

En Belgique, 29 personnes ont été arrêtées dans le cadre de l'enquête du parquet fédéral concernant des faits de fraude et de corruption dans le football belge. Vingt-deux d'entre elles ont été conduites devant le juge d'instruction.

Quatre personnes ont été arrêtées à l'étranger et deux mandats d'arrêt européens ont été émis à l'encontre de deux d'entre eux. L'enquête comprend trois volets. Le premier concerne l'agent de joueurs Dejan Veljkovic, qui, avec divers clubs de football, dont Lokeren, Malines, le Standard de Liège, Genk et le Club Bruges, aurait mis en place des structures pour payer des commissions cachées pour ses activités.

"En parfaite transparence" pour le Standard

Les collaborations avec Dejan Veljkovic se sont toujours déroulées "en parfaite transparence, tant vis-à-vis des instances sportives que vis-à-vis des différentes autorités publiques", a tenu à préciser, dans un communiqué, le Standard de Liège, jeudi après-midi, à la suite de la conférence de presse du parquet fédéral.

Le Club liégeois précise que l'ensemble des documents y afférents ont tous fait l'objet des fiches fiscales nécessaires et ont été systématiquement déclarés auprès de ses auditeurs que de la Commission des Licences de l'Union Belge. "Le Standard de Liège n'aurait donc pas pu travailler de manière plus transparente", estime le club liégeois, qui rappelle que le Standard n'a pas été interrogé par le Parquet Fédéral mais qu'il reste à sa disposition.

Nos partenaires