Le Standard est métamorphosé. Les Rouches viennent de signer une 4e victoire d'affilée sans encaisser le moindre but en championnat. L'équipe d'Ivan Vukomanovic a tout simplement glané plus de points en 4 matchs (12 sur 12) qu'avec Guy Luzon sur tous les autres matchs du début de saison. Après la défaite logique 3-1 à Séville en milieu de semaine, les Liégeois ont repris leur marche en avant et la grande forme de Mpoku n'y est pas étrangère. A la 13e, le joueur débloque le compteur sur coup-franc, sa marque de fabrique. Et ce Standard est en réussite. A la 19e, Mujangi Bia rate complètement sa passe. Genk en profite pour lancer une offensive mais la frappe de Sekou Cissé heurte le poteau. Les Rouches mènent 0-1 à la mi-temps. Le match reprend et un fait de match va cette fois-ci sauver le Standard. Ciman touche le ballon du bras dans sa surface, mais l'arbitre ne bronche pas. A la 77e, Genk se signale une nouvelle fois encore avec une tête de Kara sur corner, sauvée sur la ligne par Milec. Pour le reste, pas grand-chose, si ce n'est de la tension et quelques cartons jaunes. Dans le temps additionnel de 6 minutes, le Standard opère une dernière contre-attaque. L'inévitable Mpoku ouvre sur la droite du terrain pour Mujangi Bia qui ne se fait pas prier pour marquer. Score finale, 0-2, le Standard est 5e, à 6 points d'Anderlecht, et à 2 points de la 3e place.

La 3e place justement est occupée par Lokeren. L'équipe de Peter Maes n'a fait qu'une bouchée de Waasland-Beveren. Patosi, déjà buteur en Europa League, ouvre la marque à la 23e minute. En 2e mi-temps, Lokeren fait la différence à l'heure de jeu avec deux buts en l'espace d'une minute de De Pauw et de Dutra.

Finalement ce dimanche, c'est Bruges qui a le plus marqué les esprits. Après leur étincelante victoire contre Copenhague jeudi, les Blauw en Zwart ont remis le couvert contre Westerlo. Castillo ouvre la marque dès la 6e minute. Simons double le score sur pénalty à la 23e suite à une légère faute de main. En 2e période, Duarte inscrit le 3e but de son équipe à la 52e avant que Castillo réalise le doublé à l'heure de jeu. Et l'attaquant chilien n'est pas en reste puisqu'à la 89e, il inscrit un dernier but suite à un assist d'Izquierdo qui avait facilement effacé deux défenseurs. Les Brugeois profitent de la défaite gantoise pour monter sur la 2e marche du podium à seulement deux points de son rival anderlechtois.

Le Standard est métamorphosé. Les Rouches viennent de signer une 4e victoire d'affilée sans encaisser le moindre but en championnat. L'équipe d'Ivan Vukomanovic a tout simplement glané plus de points en 4 matchs (12 sur 12) qu'avec Guy Luzon sur tous les autres matchs du début de saison. Après la défaite logique 3-1 à Séville en milieu de semaine, les Liégeois ont repris leur marche en avant et la grande forme de Mpoku n'y est pas étrangère. A la 13e, le joueur débloque le compteur sur coup-franc, sa marque de fabrique. Et ce Standard est en réussite. A la 19e, Mujangi Bia rate complètement sa passe. Genk en profite pour lancer une offensive mais la frappe de Sekou Cissé heurte le poteau. Les Rouches mènent 0-1 à la mi-temps. Le match reprend et un fait de match va cette fois-ci sauver le Standard. Ciman touche le ballon du bras dans sa surface, mais l'arbitre ne bronche pas. A la 77e, Genk se signale une nouvelle fois encore avec une tête de Kara sur corner, sauvée sur la ligne par Milec. Pour le reste, pas grand-chose, si ce n'est de la tension et quelques cartons jaunes. Dans le temps additionnel de 6 minutes, le Standard opère une dernière contre-attaque. L'inévitable Mpoku ouvre sur la droite du terrain pour Mujangi Bia qui ne se fait pas prier pour marquer. Score finale, 0-2, le Standard est 5e, à 6 points d'Anderlecht, et à 2 points de la 3e place.La 3e place justement est occupée par Lokeren. L'équipe de Peter Maes n'a fait qu'une bouchée de Waasland-Beveren. Patosi, déjà buteur en Europa League, ouvre la marque à la 23e minute. En 2e mi-temps, Lokeren fait la différence à l'heure de jeu avec deux buts en l'espace d'une minute de De Pauw et de Dutra.Finalement ce dimanche, c'est Bruges qui a le plus marqué les esprits. Après leur étincelante victoire contre Copenhague jeudi, les Blauw en Zwart ont remis le couvert contre Westerlo. Castillo ouvre la marque dès la 6e minute. Simons double le score sur pénalty à la 23e suite à une légère faute de main. En 2e période, Duarte inscrit le 3e but de son équipe à la 52e avant que Castillo réalise le doublé à l'heure de jeu. Et l'attaquant chilien n'est pas en reste puisqu'à la 89e, il inscrit un dernier but suite à un assist d'Izquierdo qui avait facilement effacé deux défenseurs. Les Brugeois profitent de la défaite gantoise pour monter sur la 2e marche du podium à seulement deux points de son rival anderlechtois.