Toujours privé de Jelle Van Damme, le Standard a directement compris qu'il était obligé d'imprimer le rythme à la rencontre et a mis la pression sur un adversaire regroupé dans ses 16 mètres.

Adrien Trebel (4e), Geoffrey Mujangi-Bia (7e) et Mehdi Carcela (14e) ont tenté leur chance sans réellement inquiéter Olivier Werner. Une fois qu'il est entré en action sur un tir d'Imoh Ezequiel (20e), le gardien du Cercle a multiplié les interventions notamment devant Mujangi-Bia (22e, 36e et 39e). Werner a également pu compter sur les interventions de Hans Cornelis sur Igor De Camargo (28e) et de Noé Dusenne devant Ezekiel (41e).

Peu convainquant en première période, le duo De Camargo-Ezekiel ne l'a pas été davantage après le repos bien que le Nigérian se soit retrouvé en bonne position à plusieurs reprises (62e, 71e). Alors que le Standard totalisait 17 possibilités de but, le Cercle a placé son premier assaut à la 74e mais Karel D'haene a été stoppé in-extrémis par Julien de Sart.

Ce contre enrayé, les Rouches ont repris leur marche en avant. Le gaspillage a continué jusqu'à la 89e, moment où Ricardo Faty a surgi pour battre Werner d'une reprise de la tête (1-0).

Toujours privé de Jelle Van Damme, le Standard a directement compris qu'il était obligé d'imprimer le rythme à la rencontre et a mis la pression sur un adversaire regroupé dans ses 16 mètres. Adrien Trebel (4e), Geoffrey Mujangi-Bia (7e) et Mehdi Carcela (14e) ont tenté leur chance sans réellement inquiéter Olivier Werner. Une fois qu'il est entré en action sur un tir d'Imoh Ezequiel (20e), le gardien du Cercle a multiplié les interventions notamment devant Mujangi-Bia (22e, 36e et 39e). Werner a également pu compter sur les interventions de Hans Cornelis sur Igor De Camargo (28e) et de Noé Dusenne devant Ezekiel (41e). Peu convainquant en première période, le duo De Camargo-Ezekiel ne l'a pas été davantage après le repos bien que le Nigérian se soit retrouvé en bonne position à plusieurs reprises (62e, 71e). Alors que le Standard totalisait 17 possibilités de but, le Cercle a placé son premier assaut à la 74e mais Karel D'haene a été stoppé in-extrémis par Julien de Sart. Ce contre enrayé, les Rouches ont repris leur marche en avant. Le gaspillage a continué jusqu'à la 89e, moment où Ricardo Faty a surgi pour battre Werner d'une reprise de la tête (1-0).