La Chambre extraordinaire de la Commission des litiges avait décidé le 15 décembre qu'aucun point ne serait attribué à l'issue du derby wallon entre Charleroi et le Standard arrêté à la 68e minute le 4 décembre dernier en raison de l'attitude des supporters des deux camps. Le club liégeois avait été condamné à un match à huis clos effectif, et à la levée du huis clos concernant une décision remontant au 2 mars, déjà relatif à un Charleroi/Standard (d'octobre 2015), ainsi qu'à une amende maximale de 5.000 euros.

Les clubs avaient quinze jours pour faire appel devant la Cour d'Arbitrage pour le Sport (CBAS), ultime instance d'appel sportif en Belgique, seule habilitée à se pencher sur une sanction émise par la Chambre extraordinaire de la Commission des litiges.

Le Standard a officiellement introduit son recours et une date d'audience doit encore être fixée.