La demande de permis intègre la rénovation et l'extension du stade, l'aménagement d'une vaste esplanade destinée à l'accueil des supporters, le réaménagement de l'échangeur du pont d'Ougrée et la création de fonctions complémentaires. Le projet permettra d'augmenter la capacité du stade de 4.000 places.

"Toutes ces fonctions feront du stade d'hier un véritable lieu de vie constituant un pôle au coeur du redéveloppement d'un quartier", a résumé Pierre-Maurice Wéry, un des architectes en charge du projet chez Assar.

Selon le quotidien, le projet concerne la rénovation et l'extension des vestiaires, la création d'un nouveau centre de presse avec auditoire et studio, la mise en oeuvre d'un meilleur éclairage du terrain et même le déplacement de celui-ci pour offrir un meilleur recul à la captation d'images. Une grande esplanade circulaire sera créée en dehors des voiries publiques pour renforcer la sécurité et la convivialité.

La tribune 2 sera entièrement rasée et reconstruite pour boucler l'anneau, inachevée dans l'état actuel. Tout cela permettra d'augmenter la capacité du stade de 4.000 places et de dédier un espace dans cette tribune 2 aux personnes à mobilité réduite et à leurs accompagnateurs. En matière de mobilité, l'offre de stationnement sera augmentée et une distribution aisée de navettes vers des parkings de délestage sera également prévue.