Au total, il s'agit de 34 transactions de joueurs de KV Mechelen, du Standard, d'Anderlecht et d'Ostende. La justice tente de déterminer si ce sont des constructions financières illégales.

La plupart des transactions suspectes ont trait à des joueurs de Malines pendant la période entre avril 2015 et mars 2018. Anderlecht et le Standard étaient également dans le viseur. Anderlecht a en effet repris le joueur Ivan Obradovic de Malines, tandis que le Standard a récupéré Milos Kosanovic. Ces deux joueurs sont des clients de Dejan Valjkovic. L'une des questions que se posent les enquêteurs est de savoir si les joueurs ont été payés avec de l'argent sale. Il a déjà été révélé que l'entraîneur Peter Maes s'est enrichi via un montage financier illégal de Dejan Veljkovic lorsqu'il était au Racing Genk et à Lokeren.