Les seizièmes de finale, disputés en une seule rencontre, marquent l'arrivée des clubs de Jupiler Pro League. Protégés, les clubs de D1A avaient toutefois l'assurance de ne pas défier une autre formation de l'élite.

Tenant du titre et promu dans l'élite, le FC Malines a été exclu de cette Coupe de Belgique. En effet, c'est l'une des sanctions infligées aux Malinois pour avoir truqué le dernier match de la saison régulière 2018-2019 face à Waasland-Beveren. Le tirage au sort a désigné l'Union Saint-Gilloise comme club de Proximus League dispensé du 5e tour et donc directement qualifié pour les seizièmes. Les Unionistes, en tête de D1B, défieront d'ailleurs le RCS Verlaine (D2 am.).

En tête de Jupiler Pro League, le Standard de Liège, vainqueur en 2018 et 2016, affrontera donc Lommel, actuel 7e de Proximus League.

Finaliste de la dernière édition, La Gantoise devra elle croiser la route de l'Eendracht Alost (D2 am.) dans un derby qui s'annonce intéressant.

Champion en titre, Genk se rendra au KSK Renaix (D2 am.) alors que le Club de Bruges défiera les Francs Borains, autre formation de D2 amateurs.

Trois clubs de Division 1 amateurs et huit de D2 amateurs sont toujours en lice. Ils avaient l'assurance de jouer à domicile si leurs installations répondaient aux exigences de capacités (1.500 places dont 300 assisses) et de luminosité inhérentes aux retransmissions télévisées (300 LUX), le tout sous réserve de l'autorisation des autorités locales.

Les clubs de D2 amteurs du FC Duffel, de l'US Rebecquoise et du RCS Verlaine ne répondant pas aux critères, ils sont obligés de jouer en déplacement. Duffel jouera sur la pelouse de Zulte Waregem et l'US Rebecquoise au Cercle de Bruges.