L'ambiance risque à nouveau d'être électrique entre Anderlechtois et Standardmen, qui s'affronteront dimanche au Parc Astrid (14h30) pour le compte de la 7e journée de playoffs1. Le match s'annonçait déjà à hauts risques suite aux incidents du match aller que tout le monde connaît.

La course à l'Europe étant relancée pour le Mauves, de façon quelque peu surréaliste, l'affrontement entre les deux clubs historiques du pays, écartés de la course au titre, retrouve de sa saveur.

Et pour lancer les hostilités, certains "supporters" anderlechtois n'ont rien trouvé de mieux que de vandaliser les alentours du stade Maurice Dufrasne. Un des murs d'entrée du stade de Sclessin a été taggué par des supporters d'Anderlecht. Quelques insultes ont été écrites en mauve et blanc. L'écusson du Standard a, lui, été barré d'une croix. Entre autres.

Pour rappel, des dégradations similaires ont été observées au Jan Breydelstadion, avant l'affrontement entre Bruges et Anderlecht.

"Ne tombons pas dans le piège"

La Famille des Rouches, qui représente les clubs de supporters du Standard, a réagi à ces incidents sur son compte Facebook: "Ce vendredi matin, à 2 jours du prochain Clasico, différentes dégradations (autocollants, tags...) aux couleurs Anderlechtoises ont malheureusement été constatées au stade de Sclessin. Nous avons clairement le sentiment que ces actes sont destinés à exciter nos supporters afin de peut-être les pousser à réagir par de mauvais comportements lors de la rencontre de ce dimanche. Ne tombons pas dans le piège tendu par ces provocations. Encourageons de manière positive notre équipe afin de répondre sur le terrain de la meilleure façon possible", a conclu l'organisation liégeoise.