Quand Lefevere était encore à la recherche d'un nouveau sponsor principal, le manager a lui-même initié le transfert. "À un moment donné, j'étais à la recherche d'argent, puis il faut commencer à faire des choix. D'une manière très discrète, j'ai demandé au manager de Gaviria de se renseigner auprès d'autres équipes, au cas où cela deviendrait 'notre pire scénario'. Ce manager a découvert que chez UAE, une sérieuse augmentation de salaire pour Fernando était possible et qu'il est bien sûr difficile de s'y aligner." "Gagner a aussi un inconvénient. C'est que les prix de nos coureurs augmentent. Avec Fabio Jakobsen, Elia Viviani et Alvaro Hodeg, j'ai toujours parmi les meilleurs sprinters dans l'équipe. Laisser partir Gaviria est un risque calculé : si je dois abandonner un garçon cher, alors que ce soit lui." Après un stage fin 2015, Gaviria est devenu pro chez Quick-Step en 2016. Auparavant, il avait brillé sur la piste, où il a été couronné champion du monde de l'Omnium à deux reprises. Pour Quick-Step, il a remporté 32 victoires. Dans les grands tours, il a remporté six étapes. (Belga)

Quand Lefevere était encore à la recherche d'un nouveau sponsor principal, le manager a lui-même initié le transfert. "À un moment donné, j'étais à la recherche d'argent, puis il faut commencer à faire des choix. D'une manière très discrète, j'ai demandé au manager de Gaviria de se renseigner auprès d'autres équipes, au cas où cela deviendrait 'notre pire scénario'. Ce manager a découvert que chez UAE, une sérieuse augmentation de salaire pour Fernando était possible et qu'il est bien sûr difficile de s'y aligner." "Gagner a aussi un inconvénient. C'est que les prix de nos coureurs augmentent. Avec Fabio Jakobsen, Elia Viviani et Alvaro Hodeg, j'ai toujours parmi les meilleurs sprinters dans l'équipe. Laisser partir Gaviria est un risque calculé : si je dois abandonner un garçon cher, alors que ce soit lui." Après un stage fin 2015, Gaviria est devenu pro chez Quick-Step en 2016. Auparavant, il avait brillé sur la piste, où il a été couronné champion du monde de l'Omnium à deux reprises. Pour Quick-Step, il a remporté 32 victoires. Dans les grands tours, il a remporté six étapes. (Belga)