Ce soir, cinq hommes vont se disputer le Soulier d'Or. Qui va l'emporter, de Raphael Holzhauser, Lior Refaelov, Paul Onuachu, Charles De Ketelaere et Simon Mignolet? On a l'impression que le scrutin n'avait plus été aussi indécis depuis des années mais en fait, il l'a déjà été dans un passé assez récent.

En 2014, Dennis Praet (250) et Victor Vazquez (245) ont terminé à cinq points l'un de l'autre. L'Anderlechtois a ramené le trophée chez lui.

Ce n'était pas l'édition la plus passionnante. A deux reprises, l'écart a été encore plus réduit. En 1997, il n'y avait que trois points entre Pär Zetterberg (243) et Franky Van der Elst (240). En 1961, aux débuts du Soulier d'Or, il n'a manqué que deux points à Denis Houf (100) face à Paul Van Himst (102). Ca reste l'édition la plus indécise.

Différence de pointsSoulier d'OrDeuxièmeAnnée
2Paul Van HimstDenis Houf1959
3Pär ZetterbergFranky Van der Elst1997
4Axel WitselMilan Jovanovic2008
5Dennis PraetVictor Vázquez2014
9Johan BoskampRobbie Rensenbrink1975
9Lucien OlieslagersArmand Seghers1959

Si nous nous plongeons dans les chiffres, à la recherche du podium le plus serré (la différence de points entre le premier et le troisième), l'édition 2011 saute aux yeux. Il n'y avait que 37 points de différence entre Matias Suarez (230), Axel Witsel (211) et Thibaut Courtois (193).

En 2008, il y avait 25 points entre le lauréat, Axel Witsel (204) et le troisième du classement, Marouane Fellaini (179). Mais le plus petit écart entre le Soulier d'Or et le troisième date de la légendaire année 1961. Pierre Hanon (94) a échoué à six points de Houf (100) et à huit de Paul Van Himst (102). Cette année-là, on s'est donc rongé les sangs.

Différence de pointsSoulier d'OrNuméro 3Année
8Paul Van HimstPierre Hanon1961
15Lucien OlieslagersRik Coppens1959
25Axel WitselMarouane Fellaini2008
26Johan BoskampRaoul Lambert1975
37Matías SuárezThibaut Courtois2011

En revanche, 2004 n'a pas recelé le moindre suspense. Le jeune Vincent Kompany s'est imposé avec une rue d'avance sur Luigi Pieroni: il comptait 403 points de plus. Un an plus tôt, en 2003, le référendum avait déjà sacré le grandissime favori, sans surprise. Aruna Dindane avait gagné avec 378 points d'avance sur Walter Baseggio.

Différence de pointsSoulier d'OrDeuxièmeAnnée
403Vincent KompanyLuigi Pieroni2004
378Aruna DindaneWalter Baseggio2003
274Michel Preud'hommeFrans van Rooij1987
245Frank VercauterenHeinz Schönberger1983
244Eric GeretsLudo Coeck1982

Enfin, nous avons relevé le plus grand nombre de voix et le plus bas. Michel Preud'homme a remporté le plus de suffrages de tous les temps en 1987. Le portier du FC Malines a gagné 509 points. Kompany (507 en 2004) et Dindane (494 en 2003) complètent le podium de ce classement.

PointsSoulier d'OrAnnée
509Michel Preud'homme1987
507Vincent Kompany2004
494Aruna Dindane2003
476Frank Vercauteren1983
452Eric Gerets1982

Pour trouver les vainqueurs ayant obtenu peu de voix, il faut remonter aux premières années du Soulier d'Or. En 1959, cinq ans après la mise sur pied de ce prix prestigieux, Lucien Olieslagers, joueur du Lierse, s'est imposé avec seulement 69 points. C'est le score le plus bas de tous les temps. Seuls Wilfried Puis (98 en 1964) et Paul Van Himst (100 en 1960) s'en approchent. Même durant les premières années du Soulier d'Or, il n'y a pas toujours eu peu de journalistes-électeurs, puisque Rik Coppens a remporté la première édition, en 1954, avec 205 points.

PointsSoulier d'OrAnnée
69Lucien Olieslagers1959
98Wilfried Puis1964
100Paul Van Himst1960
102Paul Van Himst1961
103Roland Storme1958
Ce soir, cinq hommes vont se disputer le Soulier d'Or. Qui va l'emporter, de Raphael Holzhauser, Lior Refaelov, Paul Onuachu, Charles De Ketelaere et Simon Mignolet? On a l'impression que le scrutin n'avait plus été aussi indécis depuis des années mais en fait, il l'a déjà été dans un passé assez récent.En 2014, Dennis Praet (250) et Victor Vazquez (245) ont terminé à cinq points l'un de l'autre. L'Anderlechtois a ramené le trophée chez lui. Ce n'était pas l'édition la plus passionnante. A deux reprises, l'écart a été encore plus réduit. En 1997, il n'y avait que trois points entre Pär Zetterberg (243) et Franky Van der Elst (240). En 1961, aux débuts du Soulier d'Or, il n'a manqué que deux points à Denis Houf (100) face à Paul Van Himst (102). Ca reste l'édition la plus indécise.Si nous nous plongeons dans les chiffres, à la recherche du podium le plus serré (la différence de points entre le premier et le troisième), l'édition 2011 saute aux yeux. Il n'y avait que 37 points de différence entre Matias Suarez (230), Axel Witsel (211) et Thibaut Courtois (193).En 2008, il y avait 25 points entre le lauréat, Axel Witsel (204) et le troisième du classement, Marouane Fellaini (179). Mais le plus petit écart entre le Soulier d'Or et le troisième date de la légendaire année 1961. Pierre Hanon (94) a échoué à six points de Houf (100) et à huit de Paul Van Himst (102). Cette année-là, on s'est donc rongé les sangs. En revanche, 2004 n'a pas recelé le moindre suspense. Le jeune Vincent Kompany s'est imposé avec une rue d'avance sur Luigi Pieroni: il comptait 403 points de plus. Un an plus tôt, en 2003, le référendum avait déjà sacré le grandissime favori, sans surprise. Aruna Dindane avait gagné avec 378 points d'avance sur Walter Baseggio.Enfin, nous avons relevé le plus grand nombre de voix et le plus bas. Michel Preud'homme a remporté le plus de suffrages de tous les temps en 1987. Le portier du FC Malines a gagné 509 points. Kompany (507 en 2004) et Dindane (494 en 2003) complètent le podium de ce classement.Pour trouver les vainqueurs ayant obtenu peu de voix, il faut remonter aux premières années du Soulier d'Or. En 1959, cinq ans après la mise sur pied de ce prix prestigieux, Lucien Olieslagers, joueur du Lierse, s'est imposé avec seulement 69 points. C'est le score le plus bas de tous les temps. Seuls Wilfried Puis (98 en 1964) et Paul Van Himst (100 en 1960) s'en approchent. Même durant les premières années du Soulier d'Or, il n'y a pas toujours eu peu de journalistes-électeurs, puisque Rik Coppens a remporté la première édition, en 1954, avec 205 points.