S'il arrivait à ses fins, le Rwanda serait ainsi le premier pays d'Afrique à accueillir l'événement. Les représentants du gouvernement rwandais et de la Fédération de cyclisme ont déposé leur candidature après de l'UCI, l'Union cycliste internationale à Aigle en Suisse mercredi où ils ont été accueilli par David Lappartient, le président de l'UCI. Le Rwanda peut se targuer de dix années d'expérience du Tour du Rwanda (de catégorie 2.1 comme l'historique Tropicale Amissa Bongo au Gabon) mais aussi de développer le cyclisme auprès des jeunes rwandais à travers à une politique de formation initiée par l'Américain Jonathan Boyer dans les années 2000 et qui se poursuit aujourd'hui au sein même de la Ferwacy, la fédération rwandaise de cyclisme. Son président Aimable Bayingana est à la tête de l'Union francophone de cyclisme, qui regroupe plus d'une trentaine de fédérations nationales francophones. (Belga)