"Laisser l'EURO se dérouler en juin ne serait pas responsable et n'est tout simplement pas possible", explique Bossaert. "C'est à juste titre que l'UEFA accorde la priorité au fait que les compétitions nationales puissent se poursuivre jusqu'à leur terme. Nous pouvons ainsi commencer à tout replanifier, que ce soit pour les compétitions nationales, pour lesquelles la tension est la plus forte, mais aussi bien évidemment pour les matches des Diables Rouges, des Red Flames et de nos équipes de jeunes. Mais avant tout, notre attention se porte sur la santé de nos collaborateurs, nos sportifs et nos supporters. Nous ne recommencerons que lorsque tous les risques sanitaires seront écartés." Roberto Martinez, sélectionneur des Diables Rouges doit donc revoir ses plans. "Nous avons travaillé très dur depuis la Coupe du monde 2018 pour préparer au mieux cet Euro 2020. Mais c'est un cas de force cause majeure, et nous devons tous être solidaires pour vaincre ce virus", a confié Martinez. "Les Diables Rouges ont toujours eu un pouvoir inspirant et unificateur, et ils veulent faire passer le message clair que c'est tous ensemble que nous vaincrons à nouveau en étant conscients de notre responsabilité sociale. Nous soutenons et comprenons la décision de donner la priorité à la santé publique en ces moments difficiles. Dès que notre santé ne sera plus menacée, nous pourrons, avec toute la Belgique, profiter d'un Championnat d'Europe historique en juin 2021." (Belga)

"Laisser l'EURO se dérouler en juin ne serait pas responsable et n'est tout simplement pas possible", explique Bossaert. "C'est à juste titre que l'UEFA accorde la priorité au fait que les compétitions nationales puissent se poursuivre jusqu'à leur terme. Nous pouvons ainsi commencer à tout replanifier, que ce soit pour les compétitions nationales, pour lesquelles la tension est la plus forte, mais aussi bien évidemment pour les matches des Diables Rouges, des Red Flames et de nos équipes de jeunes. Mais avant tout, notre attention se porte sur la santé de nos collaborateurs, nos sportifs et nos supporters. Nous ne recommencerons que lorsque tous les risques sanitaires seront écartés." Roberto Martinez, sélectionneur des Diables Rouges doit donc revoir ses plans. "Nous avons travaillé très dur depuis la Coupe du monde 2018 pour préparer au mieux cet Euro 2020. Mais c'est un cas de force cause majeure, et nous devons tous être solidaires pour vaincre ce virus", a confié Martinez. "Les Diables Rouges ont toujours eu un pouvoir inspirant et unificateur, et ils veulent faire passer le message clair que c'est tous ensemble que nous vaincrons à nouveau en étant conscients de notre responsabilité sociale. Nous soutenons et comprenons la décision de donner la priorité à la santé publique en ces moments difficiles. Dès que notre santé ne sera plus menacée, nous pourrons, avec toute la Belgique, profiter d'un Championnat d'Europe historique en juin 2021." (Belga)