L'Américain a effacé à cette occasion un record de légende celui de son compatriote Bob Beamon qui avait sauté à 8m90 en finale des Jeux Olympiques de Mexico le 18 octobre 1968. Ce jour-là, juste avant un orage, Beamon avait fait progresser le record mondial de ... 55 centimètes. Il aura fallu près de 23 ans pour le battre. Powell a réussi sa performance dans ce qui reste le plus incroyable concours de l'histoire de la discipline. Opposé au légendaire Carl Lewis, tout le monde s'attendait à ce que le héros des JO de Los Angeles en 1984 et de Séoul en 1988 soit celui qui s'empare du record du monde avec une meilleure performance personnelle de 8m79. A son 4e essai, "King Carl" a atterri à 8m91, mais le vent trop favorable (+2,9 m/s) ne permettait pas d'homologuer la performance. Après les 8m95 de Powell, Lewis a encore signé deux performances exceptionnelles 8m87, puis 8m84 à ses 5e et 6e essais. Il avait déjà réalisé 8m68 et 8m83 aux 1er et 3e essais, alors que Powell avait réalisé 8m54 comme deuxième meilleure performance (2e essai). Larry Myricks, lui aussi Américain, avait pris la 3e place à Tokyo avec un bond de 8m42. Depuis 1991, la meilleure performance à la longueur appartient à l'Américain Erick Walder avec 8m74 réussis en 1994 et égalé le 7 juin 2009 par un autre Américain Dwight Phillips, meilleur performeur du XXIe siècle. (Belga)

L'Américain a effacé à cette occasion un record de légende celui de son compatriote Bob Beamon qui avait sauté à 8m90 en finale des Jeux Olympiques de Mexico le 18 octobre 1968. Ce jour-là, juste avant un orage, Beamon avait fait progresser le record mondial de ... 55 centimètes. Il aura fallu près de 23 ans pour le battre. Powell a réussi sa performance dans ce qui reste le plus incroyable concours de l'histoire de la discipline. Opposé au légendaire Carl Lewis, tout le monde s'attendait à ce que le héros des JO de Los Angeles en 1984 et de Séoul en 1988 soit celui qui s'empare du record du monde avec une meilleure performance personnelle de 8m79. A son 4e essai, "King Carl" a atterri à 8m91, mais le vent trop favorable (+2,9 m/s) ne permettait pas d'homologuer la performance. Après les 8m95 de Powell, Lewis a encore signé deux performances exceptionnelles 8m87, puis 8m84 à ses 5e et 6e essais. Il avait déjà réalisé 8m68 et 8m83 aux 1er et 3e essais, alors que Powell avait réalisé 8m54 comme deuxième meilleure performance (2e essai). Larry Myricks, lui aussi Américain, avait pris la 3e place à Tokyo avec un bond de 8m42. Depuis 1991, la meilleure performance à la longueur appartient à l'Américain Erick Walder avec 8m74 réussis en 1994 et égalé le 7 juin 2009 par un autre Américain Dwight Phillips, meilleur performeur du XXIe siècle. (Belga)