Le FC Barcelone, qui s'était incliné sur les cinq derniers clasicos, a étrillé le Real Madrid 0-4 dimanche pour la 29e journée de Liga au stade Santiago Bernabéu, et remonte à la 3e place du classement, à égalité avec l'Atlético Madrid (4e, 54 pts), vainqueur du Rayo Vallecano 1-0 samedi.

Les Catalans ont pris l'avantage grâce à deux ballons parfaits servis par Ousmane Dembélé en première période pour les têtes de Pierre-Emerick Aubameyang (29e) et de Ronald Araujo sur corner (38e), puis ont scellé le résultat avec deux autres buts au retour des vestiaires, signés Ferran Torres (49e) et Aubameyang (53e), pour son doublé.

Souvent abandonné par son arrière-garde, Thibaut Courtois n'a pu que constater les dégâts. Il a encaissé autant de buts dimanche soir que sur les dix derniers matches. Eden Hazard est resté sur le banc madrilène. Arrivé en novembre alors que son équipe n'était que 9e, Xavi a signé un succès de prestige contre des Madrilènes offensivement inertes et très fébriles en défense.

Les Catalans, qualifiés pour les quarts de finale de l'Europa League jeudi, ont prolongé leur série d'invincibilité à douze matches toutes compétitions confondues. En Liga, ils n'ont plus perdu depuis le 4 décembre, une défaite 0-1 contre le Betis à domicile.

C'est une première victoire dans un Clasico après cinq défaites de rang contre la Maison Blanche dans la 249e édition du match de clubs le plus regardé au monde. Le Real est malgré tout toujours premier avec 66 points, neuf de plus que le FC Séville (57), qui reste sur trois partages de rang.

Le FC Barcelone, qui s'était incliné sur les cinq derniers clasicos, a étrillé le Real Madrid 0-4 dimanche pour la 29e journée de Liga au stade Santiago Bernabéu, et remonte à la 3e place du classement, à égalité avec l'Atlético Madrid (4e, 54 pts), vainqueur du Rayo Vallecano 1-0 samedi. Les Catalans ont pris l'avantage grâce à deux ballons parfaits servis par Ousmane Dembélé en première période pour les têtes de Pierre-Emerick Aubameyang (29e) et de Ronald Araujo sur corner (38e), puis ont scellé le résultat avec deux autres buts au retour des vestiaires, signés Ferran Torres (49e) et Aubameyang (53e), pour son doublé. Souvent abandonné par son arrière-garde, Thibaut Courtois n'a pu que constater les dégâts. Il a encaissé autant de buts dimanche soir que sur les dix derniers matches. Eden Hazard est resté sur le banc madrilène. Arrivé en novembre alors que son équipe n'était que 9e, Xavi a signé un succès de prestige contre des Madrilènes offensivement inertes et très fébriles en défense. Les Catalans, qualifiés pour les quarts de finale de l'Europa League jeudi, ont prolongé leur série d'invincibilité à douze matches toutes compétitions confondues. En Liga, ils n'ont plus perdu depuis le 4 décembre, une défaite 0-1 contre le Betis à domicile. C'est une première victoire dans un Clasico après cinq défaites de rang contre la Maison Blanche dans la 249e édition du match de clubs le plus regardé au monde. Le Real est malgré tout toujours premier avec 66 points, neuf de plus que le FC Séville (57), qui reste sur trois partages de rang.