Le club limbourgeois a battu le Cercle de Bruges 2 buts à 0, jeudi soir au stade Roi Baudouin de Bruxelles. Les buts sont tombés en fin de rencontre via Kumordzi (84e) et Vossen (89e).

Genk décroche sa 4e victoire en Coupe, en autant de finales, après ses victoires en 1998, 2000 et 2009.

Le Cercle de Bruges n'a pas tenu la distance

Le Stade Roi Baudouin était habillé en bleu et blanc jeudi soir, pour célébrer la 4e victoire en 15 ans du Racing Genk en Coupe de Belgique. Une victoire attendue pendant... 84 minutes avant l'ouverture du score par Kumordzi, que Vossen doubla ensuite: 2-0.

Un coup dur frappa le Cercle de Bruges dès... l'échauffement, où se blessa Evens, remplacé numériquement par Rudy. C'est d'ailleurs le Portugais qui se procura la première réelle occasion du match au quart d'heure. Mais il glissa au moment de conclure et frappa à côté. Vossen tira lui beaucoup trop faiblement sur la réplique limbourgeoise. Joseph-Monrose expédia en revanche un ballon puissant et cadré que détourna Verbist (22e). De Ceulaer perça sur le flanc gauche à la 31e et tira mieux que Rudy au bout de son effort. L'angle était cependant trop fermé pour réussir à surprendre Verbist, également attentif sur un essai de Vossen (39e).

Favori sur le papier, Genk n'avait à la mi-temps (0-0) inquiété le gardien brugeois que sur deux actions individuelles, et n'avait que très rarement dominé son adversaire, auquel une tête de Wils sur un corner de Cornelis faillit même donner l'avantage à la 45e. On n'entendait plus tellement les 30.000 supporters limbourgeois.

Mario Been qui, autant que Lorenzo Staelens, redoutait surtout les prolongations, incita ses joueurs à se montrer plus pressants. Message reçu mais Simaeys arriva trop tard pour reprendre un centre de Joseph-Monrose (49e). Rudy plaça lui sa tête à côté à l'autre bout du terrain (54e). Genk poussait, mais pas suffisamment pour faire craquer le Cercle, qui restait même menaçant.

C'est finalement sur une phase arrêtée après une faute de Vidarsson sur Barda qui lui valut d'ailleurs un carton jaune, que Kumordzi trouva la faille de la tête sur le coup-franc botté par Hyland: 1-0.

La messe était dite, mais pas finie. Le capitaine limbourgeois Jelle Vossen (ex-Cercle) eut en effet l'honneur de doubler la marque sur un service en or de Thomas Buffel (ex-Cercle !) pour porter sa 2e Coupe en trois finales après celle déjà victorieuse de 2009 (2-0 contre le FC Malinois).