Après que le gouvernement argentin a annoncé jeudi des mesures pour empêcher la propagation du virus, le promoteur du WRC, la FIA et l'organisateur ont décidé de commun accord d'annuler le rallye. Le Grand Prix de MotoGP, qui devait avoir lieu une semaine avant le rallye d'Argentine à Termas de Río Hondo, avait été annulé jeudi. "Nous comprenons que la priorité des autorités argentines est d'empêcher ce virus de se propager davantage dans leur pays, notamment par le biais d'événements où de nombreuses personnes se rassemblent. Nous regrettons ce report et toutes les parties travailleront en étroite collaboration pour fixer une éventuelle nouvelle date pour l'événement", a déclaré Oliver Ciesla, promoteur du WRC. "Nous regrettons beaucoup de devoir prendre cette décision", a déclaré le coordinateur général du rallye d'Argentine, David Eli, "mais la santé des participants, des équipes, des membres de notre organisation et du public est une priorité. Nous espérons célébrer plus tard le 40e anniversaire de notre épreuve". Le rallye du Mexique, dont Thierry Neuville est le premier leader à l'issue des deux mini-spéciales de jeudi, va quant à lui se poursuivre ce week-end. Selon le chef du service médical de l'organisation, le risque est limité car il s'agit d'une activité de plein air. Toutefois, il demande l'application des mesures de sécurité connues : se laver les mains, éviter le contact avec le visage, ne pas serrer les mains, ni s'embrasser. Le promoteur du WRC et la FIA continueront à suivre la situation concernant les autres rallyes du championnat du monde à venir. Jusqu'à nouvel ordre, le rallye du Portugal, qui sera organisé du 21 au 24 mai autour de Porto, sera la prochaine course du calendrier du WRC. (Belga)

Après que le gouvernement argentin a annoncé jeudi des mesures pour empêcher la propagation du virus, le promoteur du WRC, la FIA et l'organisateur ont décidé de commun accord d'annuler le rallye. Le Grand Prix de MotoGP, qui devait avoir lieu une semaine avant le rallye d'Argentine à Termas de Río Hondo, avait été annulé jeudi. "Nous comprenons que la priorité des autorités argentines est d'empêcher ce virus de se propager davantage dans leur pays, notamment par le biais d'événements où de nombreuses personnes se rassemblent. Nous regrettons ce report et toutes les parties travailleront en étroite collaboration pour fixer une éventuelle nouvelle date pour l'événement", a déclaré Oliver Ciesla, promoteur du WRC. "Nous regrettons beaucoup de devoir prendre cette décision", a déclaré le coordinateur général du rallye d'Argentine, David Eli, "mais la santé des participants, des équipes, des membres de notre organisation et du public est une priorité. Nous espérons célébrer plus tard le 40e anniversaire de notre épreuve". Le rallye du Mexique, dont Thierry Neuville est le premier leader à l'issue des deux mini-spéciales de jeudi, va quant à lui se poursuivre ce week-end. Selon le chef du service médical de l'organisation, le risque est limité car il s'agit d'une activité de plein air. Toutefois, il demande l'application des mesures de sécurité connues : se laver les mains, éviter le contact avec le visage, ne pas serrer les mains, ni s'embrasser. Le promoteur du WRC et la FIA continueront à suivre la situation concernant les autres rallyes du championnat du monde à venir. Jusqu'à nouvel ordre, le rallye du Portugal, qui sera organisé du 21 au 24 mai autour de Porto, sera la prochaine course du calendrier du WRC. (Belga)