Le Racing Genk récupérait pour son déplacement à Waasland-Beveren son gardien titulaire Vukovic après s'être privé pendant deux rencontres de l'Australien, sélectionné en janvier pour la Coupe d'Asie. Le portier visiteur vivait un retour aux affaires difficile puisque, après seulement onze minutes de jeu, il devait se retourner sur une frappe de Boljevic. L'attaquant monténégrin était tout proche de doubler la mise cinq minutes plus tard mais il se heurtait à la sortie autoritaire du portier limbourgeois. La suite de la première période voyait le Racing Genk faire le siège du rectangle local sans toutefois parvenir à se montrer dangereux.

En début de seconde période, le Racing Genk tentait immédiatement de revenir au score. Samatta manquait toutefois son duel avec Roef (48e). Le Tanzanien ne se loupait cependant pas sur sa seconde possibilité sur corner et crucifiait de la tête le portier waaslandien à l'heure de jeu. Malgré plusieurs tentatives limbourgeoises, Waasland-Beveren avait l'opportunité de prendre une nouvelle fois l'avantage à douze minutes du terme. Boljevic croquait cependant trop sa frappe. Quelques minutes plus tard, le Monténégrin, dans tous les bons coups waaslandiens, butait sur la main ferme de Vukovic (82e). L'équipe locale allait se mordre les doigts de manquer ces occasions puisque sur la phase limbourgeoise qui suivait, Malinovskyi servait bien Pozuelo qui concluait d'une reprise de volée dans le rectangle (84e). À une minute du terme du temps réglementaire, le Racing Genk pouvait tuer tout suspense mais Paintsil manquait son dernier geste après avoir éliminé le portier local.

Le Racing Genk conforte sa première place au classement avec 54 unités, soit neuf d'avance sur l'Antwerp et dix sur le Club de Bruges qui reçoit dimanche (14h30) La Gantoise. Waasland-Beveren (22 unités) reste quinzième.