Arrivé pour pallier le départ de Sander Berge et la blessure de Bryan Heynen, Eboue Kouassi a donc convaincu la direction sportive du club. Il n'a pourtant pas eu l'occasion de beaucoup s'exprimer, la faute à la pandémie de Covid-19. En effet, Kouassi a disputé quatre rencontres, dont deux matches complets, contre le Club Bruges et à Ostende, avant l'arrêt des compétitions. Kouassi avait déjà attiré l'attention de Genk il y a trois ans, alors qu'il évoluait à Krasnodar, en Russie. C'est finalement le Celtic qui l'avait recruté en janvier 2017. (Belga)

Arrivé pour pallier le départ de Sander Berge et la blessure de Bryan Heynen, Eboue Kouassi a donc convaincu la direction sportive du club. Il n'a pourtant pas eu l'occasion de beaucoup s'exprimer, la faute à la pandémie de Covid-19. En effet, Kouassi a disputé quatre rencontres, dont deux matches complets, contre le Club Bruges et à Ostende, avant l'arrêt des compétitions. Kouassi avait déjà attiré l'attention de Genk il y a trois ans, alors qu'il évoluait à Krasnodar, en Russie. C'est finalement le Celtic qui l'avait recruté en janvier 2017. (Belga)