Lille, leader de Ligue 1 avec trois points d'avance sur le PSG, a pourtant hérité de nombreuses occasions. C'est en effet Burak Yilmaz qui aurait pu ouvrir le score mais l'attaquant turc a vu Keylor Navas repousser sa frappe (5e). Dans la foulée, une mésentente entre Tiago Djalo et son gardien Mike Maignan a permis à Mauro Icardi de marquer dans un but vide (1-0, 9e). Les Dogues ont ensuite joué de malchance, Yilmaz trouvant la barre sur une puissante frappe en pivot à l'entrée du rectangle (30e). A peine monté au jeu, en remplacement d'Icardi, blessé, Kylian Mbappé a doublé l'avance du PSG sur un penalty qu'il a lui-même provoqué (2-0, 41e). Les Dogues ont cru pouvoir relancer la partie quand l'arbitre a désigné le point de penalty après une main de Layvin Kurzawa. Mais Yusuf Yazici s'est une nouvelle fois heurté à Navas, auteur d'un arrêt décisif (78e). En toute fin de partie, Mbappé a fait parler sa vitesse et son réalisme pour sceller l'issue du match d'un ballon piqué au-dessus de Mike Maignan (3-0, 90e+3). La suite des huitièmes de finale est prévue du 6 au 8 avril avec notamment Monaco - Metz et Red Star - Lyon. (Belga)

Lille, leader de Ligue 1 avec trois points d'avance sur le PSG, a pourtant hérité de nombreuses occasions. C'est en effet Burak Yilmaz qui aurait pu ouvrir le score mais l'attaquant turc a vu Keylor Navas repousser sa frappe (5e). Dans la foulée, une mésentente entre Tiago Djalo et son gardien Mike Maignan a permis à Mauro Icardi de marquer dans un but vide (1-0, 9e). Les Dogues ont ensuite joué de malchance, Yilmaz trouvant la barre sur une puissante frappe en pivot à l'entrée du rectangle (30e). A peine monté au jeu, en remplacement d'Icardi, blessé, Kylian Mbappé a doublé l'avance du PSG sur un penalty qu'il a lui-même provoqué (2-0, 41e). Les Dogues ont cru pouvoir relancer la partie quand l'arbitre a désigné le point de penalty après une main de Layvin Kurzawa. Mais Yusuf Yazici s'est une nouvelle fois heurté à Navas, auteur d'un arrêt décisif (78e). En toute fin de partie, Mbappé a fait parler sa vitesse et son réalisme pour sceller l'issue du match d'un ballon piqué au-dessus de Mike Maignan (3-0, 90e+3). La suite des huitièmes de finale est prévue du 6 au 8 avril avec notamment Monaco - Metz et Red Star - Lyon. (Belga)