Cette distinction honore des personnalités qui ont apporté "une contribution remarquable à la vision, à l'idéal ou aux valeurs de l'Olympisme, dans les domaines de l'éducation, de la culture, du développement et de la paix par le sport", a précisé le CIO dans un communiqué. Muhammad Yunus, qui a créé la première banque de micro-crédit dans le monde, recevra son prix lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Tokyo, le vendredi 23 juillet. "Les Jeux olympiques unissent le monde entier dans des compétitions pacifiques, célébrant l'unité dans la diversité. (...) Nous pouvons utiliser ce pouvoir de changer le monde de manière efficace" a affirmé Muhammad Yunus dans le communiqué du CIO. "Et le sport possède ce pouvoir de transformer des vies en galvanisant le monde tandis que le business social peut être la façon la plus efficace de libérer ce pouvoir", a-t-il ajouté. Surnommé le "banquier des pauvres", Yunus, âgé de 81 ans, a notamment participé à plusieurs programmes de développement du sport en collaboration avec le CIO. En 2006, il avait reçu le prix Nobel de la paix pour avoir créé dans les années 1980 la banque Grameen, premier établissement bancaire de micro-crédit. Les Lauriers olympiques avaient été remis pour la première fois au Kényan Kip Keino aux JO de Rio, en 2016, et sont attribués à chaque édition des JO d'été. (Belga)

Cette distinction honore des personnalités qui ont apporté "une contribution remarquable à la vision, à l'idéal ou aux valeurs de l'Olympisme, dans les domaines de l'éducation, de la culture, du développement et de la paix par le sport", a précisé le CIO dans un communiqué. Muhammad Yunus, qui a créé la première banque de micro-crédit dans le monde, recevra son prix lors de la cérémonie d'ouverture des Jeux de Tokyo, le vendredi 23 juillet. "Les Jeux olympiques unissent le monde entier dans des compétitions pacifiques, célébrant l'unité dans la diversité. (...) Nous pouvons utiliser ce pouvoir de changer le monde de manière efficace" a affirmé Muhammad Yunus dans le communiqué du CIO. "Et le sport possède ce pouvoir de transformer des vies en galvanisant le monde tandis que le business social peut être la façon la plus efficace de libérer ce pouvoir", a-t-il ajouté. Surnommé le "banquier des pauvres", Yunus, âgé de 81 ans, a notamment participé à plusieurs programmes de développement du sport en collaboration avec le CIO. En 2006, il avait reçu le prix Nobel de la paix pour avoir créé dans les années 1980 la banque Grameen, premier établissement bancaire de micro-crédit. Les Lauriers olympiques avaient été remis pour la première fois au Kényan Kip Keino aux JO de Rio, en 2016, et sont attribués à chaque édition des JO d'été. (Belga)