Veljkovic, agissant pour le compte de Malines, aurait proposé 100.000 euros à Waasland-Beveren ainsi qu'une somme d'argent à Dirk Huyck. "Il y a eu une offre, mais M.Huyck l'a rejetée", affirme John Maes, l'avocat de Dirk Huyck. "Les tentatives du FC Malines n'ont mené à rien, le match n'a pas été truqué".

Une tentative (infructueuse) de falsification match peut toutefois mener à la dégradation aux yeux de la fédération. Et ne pas signaler une tentative de fraude est également punissable selon le réglement fédéral. "Mon client ne savait pas qu'il y avait obligation de signaler les tentatives de fraude", avance l'avocat John Maes.

Mardi, l'Union belge de football avait indiqué que Waasland-Beveren risquait la dégradation en D1B avec un handicap de six points pour "falsification de la compétition". Pour les mêmes faits, le FC Malines risque pour sa part de ne pas être promu en D1A, en plus d'un retrait de douze points et d'une exclusion des Coupes de Belgique et d'Europe.

Veljkovic, agissant pour le compte de Malines, aurait proposé 100.000 euros à Waasland-Beveren ainsi qu'une somme d'argent à Dirk Huyck. "Il y a eu une offre, mais M.Huyck l'a rejetée", affirme John Maes, l'avocat de Dirk Huyck. "Les tentatives du FC Malines n'ont mené à rien, le match n'a pas été truqué". Une tentative (infructueuse) de falsification match peut toutefois mener à la dégradation aux yeux de la fédération. Et ne pas signaler une tentative de fraude est également punissable selon le réglement fédéral. "Mon client ne savait pas qu'il y avait obligation de signaler les tentatives de fraude", avance l'avocat John Maes. Mardi, l'Union belge de football avait indiqué que Waasland-Beveren risquait la dégradation en D1B avec un handicap de six points pour "falsification de la compétition". Pour les mêmes faits, le FC Malines risque pour sa part de ne pas être promu en D1A, en plus d'un retrait de douze points et d'une exclusion des Coupes de Belgique et d'Europe.