Dans une interview accordée à la BBC dimanche, Parish a déclaré que les plans initiaux pour que les matchs de championnat soient à nouveau organisés à partir de juin pourraient s'avérer irréalisables. Lundi, les vingt clubs de Premier League se réunissent pour discuter de la reprise du championnat anglais. Le 16 mai, les championnats de première et deuxième divisions reprendront en Allemagne. "L'exemple allemand pourrait nous servir de modèle et nous voyons clairement certains des premiers défis", a-il expliqué alors que le Dynamo Dresde, club de D2 allemande, a placé toute son équipe en quarantaine pour deux semaines après deux nouveaux tests positifs au coronavirus. "Les défis peuvent s'avérer insurmontables, mais ce qui nous inquiète, c'est que s'ils s'avèrent insurmontables, nous risquons de ne pas jouer pendant une très, très longue période, ce qui aura d'énormes répercussions sur le jeu." Crystal Palace, où évolue Christian Benteke, occupait la 11e position de la Premier League au moment de l'interruption. Son président estime qu'il est préférable de décider des positions finales du championnat sur le terrain, même si les conditions actuelles ne sont pas idéales. "Décider sur le terrain serait le mieux, évidement si nous pouvions jouer dans nos stades ce serait préférable pour tout le monde, mais pour l'instant, cette situation est du ressort du gouvernement et des autorités et non de nous", a déclaré Steve Parish. Le président de Crystal Palace souligne que "le football n'a aucune importance dans le contexte de la crise sanitaire, qui doit passer avant tout". Plus de 30.000 personnes sont décédées du coronavirus en Grande-Bretagne. (Belga)

Dans une interview accordée à la BBC dimanche, Parish a déclaré que les plans initiaux pour que les matchs de championnat soient à nouveau organisés à partir de juin pourraient s'avérer irréalisables. Lundi, les vingt clubs de Premier League se réunissent pour discuter de la reprise du championnat anglais. Le 16 mai, les championnats de première et deuxième divisions reprendront en Allemagne. "L'exemple allemand pourrait nous servir de modèle et nous voyons clairement certains des premiers défis", a-il expliqué alors que le Dynamo Dresde, club de D2 allemande, a placé toute son équipe en quarantaine pour deux semaines après deux nouveaux tests positifs au coronavirus. "Les défis peuvent s'avérer insurmontables, mais ce qui nous inquiète, c'est que s'ils s'avèrent insurmontables, nous risquons de ne pas jouer pendant une très, très longue période, ce qui aura d'énormes répercussions sur le jeu." Crystal Palace, où évolue Christian Benteke, occupait la 11e position de la Premier League au moment de l'interruption. Son président estime qu'il est préférable de décider des positions finales du championnat sur le terrain, même si les conditions actuelles ne sont pas idéales. "Décider sur le terrain serait le mieux, évidement si nous pouvions jouer dans nos stades ce serait préférable pour tout le monde, mais pour l'instant, cette situation est du ressort du gouvernement et des autorités et non de nous", a déclaré Steve Parish. Le président de Crystal Palace souligne que "le football n'a aucune importance dans le contexte de la crise sanitaire, qui doit passer avant tout". Plus de 30.000 personnes sont décédées du coronavirus en Grande-Bretagne. (Belga)