Le lourd gantois Victor Schelstraete, 25 ans, opposé au Grec d'origine arménienne Vagkan Nanitzanian, 21 ans, en 1/8e de finale du tournoi des moins de 91 kilos, a été battu à l'unanimité des cinq juges, dont aucun ne lui a accordé le moindre round (5 x 30-27). Le combat a pourtant été équilibré, mais légèrement à l'avantage du jeune grec, qui affrontera en quarts le Britannique d'origine jamaïcaine Cheavon Clarke, tête de série numéro trois, lequel peut s'estimer heureux d'avoir été déclaré vainqueur (3-2) aux dépens du vaillant Arménien Narek Manasyan. Le TKO s'était déjà terminé vendredi pour Ziad El Mohor, 25 ans, battu 5-0 (30-27, pour chacun des cinq juges) par le réfugié russe naturalisé espagnol Gazimagomed Jalidov, en 1/8e de finale des mi-lourds (-81 kg). Lancelot Proton de la Chapelle, 22 ans, dramatique vainqueur aux points, 4-1 (3 x 10-9 et 1 x 9-10) du Suisse d'origine dominicaine Angel Roque, 25 ans, en huitième de finale du tournoi des moyens (-75 kg), après avoir été sérieusement blessé par un coup de tête peu avant la fin du premier round, doit affronter le Slovaque Andrej Csemez, tête de série numéro quatre, dimanche après-midi en quart de finale. A condition d'être guéri de sa blessure, et en espérant qu'elle ne se rouvre pas. Un relatif optimisme est affiché à ce sujet dans le clan belge. Le vainqueur sera qualifié pour Tokyo, tandis que le battu aura encore une chance de se qualifier en repêchages lundi. Le poids plume (-57 kg) Vasile Usturoi, éliminé par le Français Samuel Kistohurry à Londres, est premier remplaçant européen au classement BTF. Il ne peut plus qu'espérer un forfait (peu probable) de l'Irlandais Kurt Walker, qui s'est vu attribuer la place libre après l'annulation du TKO mondial. Aucun Belge n'a plus participé au tournoi olympique de boxe depuis Abdekader Wahabi à Barcelone en 1992 ! (Belga)

Le lourd gantois Victor Schelstraete, 25 ans, opposé au Grec d'origine arménienne Vagkan Nanitzanian, 21 ans, en 1/8e de finale du tournoi des moins de 91 kilos, a été battu à l'unanimité des cinq juges, dont aucun ne lui a accordé le moindre round (5 x 30-27). Le combat a pourtant été équilibré, mais légèrement à l'avantage du jeune grec, qui affrontera en quarts le Britannique d'origine jamaïcaine Cheavon Clarke, tête de série numéro trois, lequel peut s'estimer heureux d'avoir été déclaré vainqueur (3-2) aux dépens du vaillant Arménien Narek Manasyan. Le TKO s'était déjà terminé vendredi pour Ziad El Mohor, 25 ans, battu 5-0 (30-27, pour chacun des cinq juges) par le réfugié russe naturalisé espagnol Gazimagomed Jalidov, en 1/8e de finale des mi-lourds (-81 kg). Lancelot Proton de la Chapelle, 22 ans, dramatique vainqueur aux points, 4-1 (3 x 10-9 et 1 x 9-10) du Suisse d'origine dominicaine Angel Roque, 25 ans, en huitième de finale du tournoi des moyens (-75 kg), après avoir été sérieusement blessé par un coup de tête peu avant la fin du premier round, doit affronter le Slovaque Andrej Csemez, tête de série numéro quatre, dimanche après-midi en quart de finale. A condition d'être guéri de sa blessure, et en espérant qu'elle ne se rouvre pas. Un relatif optimisme est affiché à ce sujet dans le clan belge. Le vainqueur sera qualifié pour Tokyo, tandis que le battu aura encore une chance de se qualifier en repêchages lundi. Le poids plume (-57 kg) Vasile Usturoi, éliminé par le Français Samuel Kistohurry à Londres, est premier remplaçant européen au classement BTF. Il ne peut plus qu'espérer un forfait (peu probable) de l'Irlandais Kurt Walker, qui s'est vu attribuer la place libre après l'annulation du TKO mondial. Aucun Belge n'a plus participé au tournoi olympique de boxe depuis Abdekader Wahabi à Barcelone en 1992 ! (Belga)