"C'est confirmé: après être passé du rouge à l'orange, puis à l'orange tirant sur le vert, le feu est désormais vert tout court pour la poursuite de l'aventure du club en division 1", a écrit le club dont le dossier doit cependant encore être validé par la Ligue belge. En proie à des difficultés financières, le Phoenix Brussels a visiblement trouvé les fonds nécessaires pour continuer au plus haut niveau belge. "Si nous avions déjà obtenu l'accord de la plupart de nos fidèles sponsors sur la poursuite de leur soutien au club, notre élan a été stoppé net par l'arrivée du virus. Démarcher de nouvelles entreprises en cette période compliquée pour tout le monde devenait contre-productif. Mais des contacts sérieux ont pu être établis et seront poursuivis dès le retour de temps plus opportuns. Du côté institutionnel, la Ville et la Région nous ont réaffirmé leur soutien. L'équilibre budgétaire a donc pu être atteint grâce aux partenariats publics et privés déjà confirmés, mais également en diminuant considérablement notre enveloppe sportive. La saison prochaine se dessine vraisemblablement comme une année de transition durant laquelle notre club se battra pour une place en playoffs." Le club a également levé une partie du voile sur le côté sportif. Déjà annoncé, Ian Hanavan sera donc bien le coach principal la saison prochaine. Ses adjoints seront Laurent Kröner et Phivos Livaditis. Quant à l'effectif, le club avait déjà officialisé les départs d'Aleksander lichodzijewski (Courtrai) et du duo Jonas Foerts/Domien Loubry (Malines). Les Américains de la saison dernière ne devraient pas être conservés. Il ne reste donc plus que deux joueurs: William Robeyns et Niels Foerts. Ils seront rejoints par l'ailier belge de 25 ans Louis Hazard (Melco Ypres TDM1) et le pivot américain BJ Raymond, qui évoluait dans le championnat finlandais la saison dernière. Le Brussels pointait à la 9e place avec un bilan de 6 victoires pour 11 défaites lors de l'arrêt définitif de la saison 2019-2020 à cause de la pandémie de Covid-19. (Belga)

"C'est confirmé: après être passé du rouge à l'orange, puis à l'orange tirant sur le vert, le feu est désormais vert tout court pour la poursuite de l'aventure du club en division 1", a écrit le club dont le dossier doit cependant encore être validé par la Ligue belge. En proie à des difficultés financières, le Phoenix Brussels a visiblement trouvé les fonds nécessaires pour continuer au plus haut niveau belge. "Si nous avions déjà obtenu l'accord de la plupart de nos fidèles sponsors sur la poursuite de leur soutien au club, notre élan a été stoppé net par l'arrivée du virus. Démarcher de nouvelles entreprises en cette période compliquée pour tout le monde devenait contre-productif. Mais des contacts sérieux ont pu être établis et seront poursuivis dès le retour de temps plus opportuns. Du côté institutionnel, la Ville et la Région nous ont réaffirmé leur soutien. L'équilibre budgétaire a donc pu être atteint grâce aux partenariats publics et privés déjà confirmés, mais également en diminuant considérablement notre enveloppe sportive. La saison prochaine se dessine vraisemblablement comme une année de transition durant laquelle notre club se battra pour une place en playoffs." Le club a également levé une partie du voile sur le côté sportif. Déjà annoncé, Ian Hanavan sera donc bien le coach principal la saison prochaine. Ses adjoints seront Laurent Kröner et Phivos Livaditis. Quant à l'effectif, le club avait déjà officialisé les départs d'Aleksander lichodzijewski (Courtrai) et du duo Jonas Foerts/Domien Loubry (Malines). Les Américains de la saison dernière ne devraient pas être conservés. Il ne reste donc plus que deux joueurs: William Robeyns et Niels Foerts. Ils seront rejoints par l'ailier belge de 25 ans Louis Hazard (Melco Ypres TDM1) et le pivot américain BJ Raymond, qui évoluait dans le championnat finlandais la saison dernière. Le Brussels pointait à la 9e place avec un bilan de 6 victoires pour 11 défaites lors de l'arrêt définitif de la saison 2019-2020 à cause de la pandémie de Covid-19. (Belga)