A la suite du recours interjeté par le joueur et l'Agence mondiale antidopage (AMA), le TAS a décidé de porter en appel sa suspension de 6 à 14 mois. Le Tribunal a admis que Guerrero, attaquant de Flamengo, n'avait "pas essayé d'améliorer ses performances en ingérant la substance prohibée", mais a considéré que le joueur de 33 ans s'était tout de même rendu coupable de "faute ou négligence". Le Pérou, présent au Mondial pour la première fois depuis 36 ans, est dans le Groupe C de la France, du Danemark et de l'Australie. Guerrero a inscrit 32 buts pour le Pérou en 86 sélections. (Belga)

A la suite du recours interjeté par le joueur et l'Agence mondiale antidopage (AMA), le TAS a décidé de porter en appel sa suspension de 6 à 14 mois. Le Tribunal a admis que Guerrero, attaquant de Flamengo, n'avait "pas essayé d'améliorer ses performances en ingérant la substance prohibée", mais a considéré que le joueur de 33 ans s'était tout de même rendu coupable de "faute ou négligence". Le Pérou, présent au Mondial pour la première fois depuis 36 ans, est dans le Groupe C de la France, du Danemark et de l'Australie. Guerrero a inscrit 32 buts pour le Pérou en 86 sélections. (Belga)