Sa Pinto a été suspendu du 7 au 21 décembre, pour avoir quitté son banc et s'être assis sur la pelouse, après avoir reçu un gobelet de bière sur lui, lors du match de 1/8e de finale de la Coupe à Anderlecht.

Le parquet avait requis six semaines de suspension.

L'appel sera examiné vendredi à 14h par la commission des Litiges d'appel.

Le parquet va aussi en appel contre l'absence de sanction dont ont bénéficié Ruslan Malinovskyi (Genk) et Ahmel El Messaoudi (FC Malines) ainsi que contre les trois journées prononcées (deux effectives) à l'encontre de l'attaquant de Lokeren Lewis Enoh.

Sa Pinto a été suspendu du 7 au 21 décembre, pour avoir quitté son banc et s'être assis sur la pelouse, après avoir reçu un gobelet de bière sur lui, lors du match de 1/8e de finale de la Coupe à Anderlecht. Le parquet avait requis six semaines de suspension. L'appel sera examiné vendredi à 14h par la commission des Litiges d'appel. Le parquet va aussi en appel contre l'absence de sanction dont ont bénéficié Ruslan Malinovskyi (Genk) et Ahmel El Messaoudi (FC Malines) ainsi que contre les trois journées prononcées (deux effectives) à l'encontre de l'attaquant de Lokeren Lewis Enoh.