Le Conseil disciplinaire de l'Union belge se penchera sur le dossier vendredi à 12h15 au siège de la fédération à Tubize. C'est peu dire que le verdict dans ce dossier est attendu. En effet, de lui va dépendre le nombre de points avec lesquels l'Union va débuter les Champions' playoffs le 24 avril. Une victoire unioniste sur tapis vert permettrait au leader de la D1A de compter trois point d'avance sur le Club de Bruges à l'entame des six journées des playoffs. Dimanche, l'arbitre Alexandre Boucaut a arrêté le match quand des supporters visiteurs ont lancé des fumigènes sur la pelouse du stade Marien. Certains fans anversois ont même pénétré sur le terrain pour venir invectiver les fans unionistes. M. Boucaut, estimant visiblement que la sécurité des joueurs n'était plus assurée, a décidé d'arrêter définitivement le match. Lundi, la Pro League avait infligé une amende de 50.000 euros au Beerschot. "Le rapport du délégué confirme en effet que les supporters du Beerschot étaient la cause de la fin prématurée du match", a déclaré Lorin Parys, le nouveau président de l'instance qui regroupe les clubs professionnels belges. (Belga)

Le Conseil disciplinaire de l'Union belge se penchera sur le dossier vendredi à 12h15 au siège de la fédération à Tubize. C'est peu dire que le verdict dans ce dossier est attendu. En effet, de lui va dépendre le nombre de points avec lesquels l'Union va débuter les Champions' playoffs le 24 avril. Une victoire unioniste sur tapis vert permettrait au leader de la D1A de compter trois point d'avance sur le Club de Bruges à l'entame des six journées des playoffs. Dimanche, l'arbitre Alexandre Boucaut a arrêté le match quand des supporters visiteurs ont lancé des fumigènes sur la pelouse du stade Marien. Certains fans anversois ont même pénétré sur le terrain pour venir invectiver les fans unionistes. M. Boucaut, estimant visiblement que la sécurité des joueurs n'était plus assurée, a décidé d'arrêter définitivement le match. Lundi, la Pro League avait infligé une amende de 50.000 euros au Beerschot. "Le rapport du délégué confirme en effet que les supporters du Beerschot étaient la cause de la fin prématurée du match", a déclaré Lorin Parys, le nouveau président de l'instance qui regroupe les clubs professionnels belges. (Belga)