La classique flamande aura un parcours semblable à celui des années précédentes. Sur le parcours reliant Anvers à Audenarde, les sept villages du Ronde (Saint-Nicolas, Hamme-Zogge, Berlare, Alost, Erpe-Mere, Herzele et Zottegem) seront une nouvelle fois traversés et de nombreuses activités seront organisées dans chaque village. C'est via Zottegem que les coureurs arriveront aux premiers secteurs pavés des Ardennes flamandes, la Lippenhovestraat et la Paddestraat. Le duo Vieux Quaremont-Paterberg jouera une nouvelle fois un rôle clé, avec respectivement trois et deux passages. Le rythme de l'enchaînement de côtes et secteurs pavés sera conservé, avec le Vieux Quaremont comme première d'un total de dix-sept ascensions. Nouveauté en 2019: la 3e ascension ne sera plus l'Edelareberg mais le Ladeuze à Markedal (1000 m de long et un pourcentage maximal de 16 %). La position du Tenbosse et Mur de Grammont restera inchangée. Après le Mur, le peloton passera via le monument du vélo de Brakel en direction du grand final, où six côtes pavées successives attendront le peloton: le Koppenberg à 45 km de l'arrivée, les pavés de la Mariaborrestraat et les côtes du Steenbeekdries et du Taaienberg, le Kruisberg/Hotond à 26 km de l'arrivée et pour finir l'ultime volet Vieux Quaremont (17 km) et Paterberg. Il restera ensuite 13 km jusqu'à Audenarde, où le public attendra avec impatience de découvrir le successeur de Niki Terpstra. Le Néerlandais s'était imposé au printemps dernier devant le Danois Mads Pedersen et Philippe Gilbert. Chez les dames, ce sera la 16e édition du Tour des Flandres féminin, qui s'élancera et arrivera à Aundenarde, pour 157 km de course. Le final sera un peu plus corsé, avec l'ajout du Taaienberg (40 km de l'arrivée) et d'une partie des pavés du Steenbeekdries. Suivra ensuite, comme pour les hommes, le grand final avec le Kruisberg/Hotond, le Vieux Quaremont et le Paterberg. Le podium du Ronde féminin a été 100 % néerlandais cette année, Anna van der Breggen s'imposan devant Amy Pieters et Annemiek van Vleuten. (Belga)

La classique flamande aura un parcours semblable à celui des années précédentes. Sur le parcours reliant Anvers à Audenarde, les sept villages du Ronde (Saint-Nicolas, Hamme-Zogge, Berlare, Alost, Erpe-Mere, Herzele et Zottegem) seront une nouvelle fois traversés et de nombreuses activités seront organisées dans chaque village. C'est via Zottegem que les coureurs arriveront aux premiers secteurs pavés des Ardennes flamandes, la Lippenhovestraat et la Paddestraat. Le duo Vieux Quaremont-Paterberg jouera une nouvelle fois un rôle clé, avec respectivement trois et deux passages. Le rythme de l'enchaînement de côtes et secteurs pavés sera conservé, avec le Vieux Quaremont comme première d'un total de dix-sept ascensions. Nouveauté en 2019: la 3e ascension ne sera plus l'Edelareberg mais le Ladeuze à Markedal (1000 m de long et un pourcentage maximal de 16 %). La position du Tenbosse et Mur de Grammont restera inchangée. Après le Mur, le peloton passera via le monument du vélo de Brakel en direction du grand final, où six côtes pavées successives attendront le peloton: le Koppenberg à 45 km de l'arrivée, les pavés de la Mariaborrestraat et les côtes du Steenbeekdries et du Taaienberg, le Kruisberg/Hotond à 26 km de l'arrivée et pour finir l'ultime volet Vieux Quaremont (17 km) et Paterberg. Il restera ensuite 13 km jusqu'à Audenarde, où le public attendra avec impatience de découvrir le successeur de Niki Terpstra. Le Néerlandais s'était imposé au printemps dernier devant le Danois Mads Pedersen et Philippe Gilbert. Chez les dames, ce sera la 16e édition du Tour des Flandres féminin, qui s'élancera et arrivera à Aundenarde, pour 157 km de course. Le final sera un peu plus corsé, avec l'ajout du Taaienberg (40 km de l'arrivée) et d'une partie des pavés du Steenbeekdries. Suivra ensuite, comme pour les hommes, le grand final avec le Kruisberg/Hotond, le Vieux Quaremont et le Paterberg. Le podium du Ronde féminin a été 100 % néerlandais cette année, Anna van der Breggen s'imposan devant Amy Pieters et Annemiek van Vleuten. (Belga)