"J'avais été voir un match de première provinciale au KSK Oostnieuwkerke", raconte l'ancien milieu de terrain. "L'arbitre avait pris des décisions discutables, dont un penalty en faveur de Wingene (1-2). J'en parlais avec le président à la cantine après le match et il a subitement interpellé l'arbitre. Le ton est vite monté et je m'en suis mêlé. L'arbitre n'a guère apprécié mes remarques et a décidé de faire un rapport qui a finalement abouti devant une commission de discipline. Elle m'a sanctionné pour ces futilités. C'est dommage de payer aussi lourdement les conséquences d'une simple discussion de comptoir juste un peu trop animée..." conclut Vanderbiest, qui avait succédé à Eric Van Meir à la mi-mars. (Belga)

"J'avais été voir un match de première provinciale au KSK Oostnieuwkerke", raconte l'ancien milieu de terrain. "L'arbitre avait pris des décisions discutables, dont un penalty en faveur de Wingene (1-2). J'en parlais avec le président à la cantine après le match et il a subitement interpellé l'arbitre. Le ton est vite monté et je m'en suis mêlé. L'arbitre n'a guère apprécié mes remarques et a décidé de faire un rapport qui a finalement abouti devant une commission de discipline. Elle m'a sanctionné pour ces futilités. C'est dommage de payer aussi lourdement les conséquences d'une simple discussion de comptoir juste un peu trop animée..." conclut Vanderbiest, qui avait succédé à Eric Van Meir à la mi-mars. (Belga)