Elle a beau s'être fait attendre, presque déraisonnablement face à un Cercle toujours en chantier, l'ouverture du score brille comme une chorégraphie exposée sous les projecteurs. Tout y est, ou presque, dans la recette du nouveau Standard. Le mouvement en trois temps commence par une récupération de Gojko Cimirot, bien installé sur la ligne de la passe mal distillée par Jordi Mboula. Il se poursuit avec un service vers Mehdi Carcela, auteur d'un centre déposé avec la précision d'un chirurgien oculaire sur le front de Renaud Emond, qui installe ses centimètres au-dessus de la défense locale. Un but posé sur des rails, avec un soupçon de génie individuel pour rendre la dernière passe inévitablement décisive.
...