Quatrième à ouvrir le portillon en raison de la modification du règlement et l'inversion des quinze premiers uniquement, contre 30 habituellement en Coupe du monde, Armand Marchant a réalisé un très beau haut de parcours avant de concéder quelques dixièmes dans la seconde moitié de parcours. Avec un temps cumulé de 1:48.22, et le 8e chrono de la seconde manche, le Belge a terminé à une belle dixième place. "Je suis content, ça s'est bien passé. J'ai fait une très bonne première manche", a-t-il déclaré au micro de France Télévisions. "C'est le meilleur résultat de ma saison, pourtant pas facile jusqu'ici. C'était un super beau slalom, un slalom que j'aime. Ces derniers temps, on a vu beaucoup de tracés stériles. Ici, il fallait de la tactique et du feeling. C'est là qu'on voit les beaux slalomeurs." En première manche, parti avec le dossard N.29, le skieur de Thimister avait signé le 12e chrono en 53.13, à 0.89 de l'Autrichien Adrian Pertl, auteur du meilleur temps. Spécialiste de la discipline, Armand Marchant avait débuté son rendez-vous dans les Dolomites par une erreur lors du Super-G avant de terminer 15e du combiné alpin et 15e du parallèle par équipes. Ce sont les deuxièmes Mondiaux pour Armand Marchant après une 41e place du slalom géant à Beaver Creek en 2015. Le protégé du Français Raphaël Burtin a subi pas moins de sept opérations après une terrible chute à Adelboden en janvier 2017 et a mis de longs mois avant de revenir. En 2020, Marchant a terminé 5e du slalom de Zagreb, son meilleur résultat en Coupe du monde. Dans la lutte pour la médaille d'or, le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag a signé le meilleur temps de la seconde manche pour s'imposer. Le mois dernier, il avait remporté à Flachau son premier succès en Coupe du monde. Surprise de la première manche, Pertl, champion du monde juniors 2017, a terminé deuxième devant Henrik Kristoffersen, double médaillé olympique et champion du monde du géant en 2019. L'Autrichien Marco Schwarz, leader autoritaire du classement du slalom en Coupe du monde, a enfourché lors de la seconde manche. Respectivement quatrième et cinquième de la première manche, le Français Clément Noël et le Suédois Kristoffer Jakobsen sont aussi partis à la faute. Trois autres Belges étaient au départ de ce slalom avec Tom Verbeke, Dries Van Den Broecke et Eliot Grandjean. Vingt-neuvième de la première manche, Verbeke a enfourché sur le haut du parcours lors du second run. Van Den Broecke et Grandjean n'ont eux pas terminé la première manche. (Belga)

Quatrième à ouvrir le portillon en raison de la modification du règlement et l'inversion des quinze premiers uniquement, contre 30 habituellement en Coupe du monde, Armand Marchant a réalisé un très beau haut de parcours avant de concéder quelques dixièmes dans la seconde moitié de parcours. Avec un temps cumulé de 1:48.22, et le 8e chrono de la seconde manche, le Belge a terminé à une belle dixième place. "Je suis content, ça s'est bien passé. J'ai fait une très bonne première manche", a-t-il déclaré au micro de France Télévisions. "C'est le meilleur résultat de ma saison, pourtant pas facile jusqu'ici. C'était un super beau slalom, un slalom que j'aime. Ces derniers temps, on a vu beaucoup de tracés stériles. Ici, il fallait de la tactique et du feeling. C'est là qu'on voit les beaux slalomeurs." En première manche, parti avec le dossard N.29, le skieur de Thimister avait signé le 12e chrono en 53.13, à 0.89 de l'Autrichien Adrian Pertl, auteur du meilleur temps. Spécialiste de la discipline, Armand Marchant avait débuté son rendez-vous dans les Dolomites par une erreur lors du Super-G avant de terminer 15e du combiné alpin et 15e du parallèle par équipes. Ce sont les deuxièmes Mondiaux pour Armand Marchant après une 41e place du slalom géant à Beaver Creek en 2015. Le protégé du Français Raphaël Burtin a subi pas moins de sept opérations après une terrible chute à Adelboden en janvier 2017 et a mis de longs mois avant de revenir. En 2020, Marchant a terminé 5e du slalom de Zagreb, son meilleur résultat en Coupe du monde. Dans la lutte pour la médaille d'or, le Norvégien Sebastian Foss-Solevaag a signé le meilleur temps de la seconde manche pour s'imposer. Le mois dernier, il avait remporté à Flachau son premier succès en Coupe du monde. Surprise de la première manche, Pertl, champion du monde juniors 2017, a terminé deuxième devant Henrik Kristoffersen, double médaillé olympique et champion du monde du géant en 2019. L'Autrichien Marco Schwarz, leader autoritaire du classement du slalom en Coupe du monde, a enfourché lors de la seconde manche. Respectivement quatrième et cinquième de la première manche, le Français Clément Noël et le Suédois Kristoffer Jakobsen sont aussi partis à la faute. Trois autres Belges étaient au départ de ce slalom avec Tom Verbeke, Dries Van Den Broecke et Eliot Grandjean. Vingt-neuvième de la première manche, Verbeke a enfourché sur le haut du parcours lors du second run. Van Den Broecke et Grandjean n'ont eux pas terminé la première manche. (Belga)