Encore plus étonnant, le gagnant de la manche finale de World Series sur courte distance fin août à Lausanne a largement été plus rapide que le trio de légendes composé de la nageuse australienne Chloe McCardel, du cycliste professionnel britannique Mark Cavendish et du coureur de fond britannique Mo Farah. La spécialiste de natation en eau libre, le multiple vainqueur d'étape sur les grands Tours et le quadruple champion olympique sur 5.000 et 10.000 mètres se sont relayés, chacun dans sa discipline de prédilection, en 3h31:49, soit 6:28 de plus que Blummenfelt. A noter que le Norvégien a individuellement été plus vite que chacune des trois légendes. Il a nagé en 22:26 (25:50 pour McCardel), a roulé à plus de 48 km/h de moyenne en 1h52:03 (1h54:46 pour Cavendish), et a surtout couru plus vite que Farah, signant un chrono de 1h07:00 sur le semi-marathon, pour 1h07:10 pour le recordman d'Europe de marathon. Si aucun triathlète professionnel belge ne participait à l'épreuve, Liesbeth Leysen s'est cependant illustrée en s'imposant chez les amateurs, en 4h16:24, remportant sa catégorie d'âge des 45-49 ans mais aussi le classement général féminin. Katrien Wybouw est 5e en 40-44 ans (4h46:48). (Belga)

Encore plus étonnant, le gagnant de la manche finale de World Series sur courte distance fin août à Lausanne a largement été plus rapide que le trio de légendes composé de la nageuse australienne Chloe McCardel, du cycliste professionnel britannique Mark Cavendish et du coureur de fond britannique Mo Farah. La spécialiste de natation en eau libre, le multiple vainqueur d'étape sur les grands Tours et le quadruple champion olympique sur 5.000 et 10.000 mètres se sont relayés, chacun dans sa discipline de prédilection, en 3h31:49, soit 6:28 de plus que Blummenfelt. A noter que le Norvégien a individuellement été plus vite que chacune des trois légendes. Il a nagé en 22:26 (25:50 pour McCardel), a roulé à plus de 48 km/h de moyenne en 1h52:03 (1h54:46 pour Cavendish), et a surtout couru plus vite que Farah, signant un chrono de 1h07:00 sur le semi-marathon, pour 1h07:10 pour le recordman d'Europe de marathon. Si aucun triathlète professionnel belge ne participait à l'épreuve, Liesbeth Leysen s'est cependant illustrée en s'imposant chez les amateurs, en 4h16:24, remportant sa catégorie d'âge des 45-49 ans mais aussi le classement général féminin. Katrien Wybouw est 5e en 40-44 ans (4h46:48). (Belga)