Derrière la Croatie, déjà qualifiée avec ses 6 points, le Nigeria, 3 points, est en ballottage favorable grâce à sa victoire sur l'Islande (2-0). L'Argentine et l'Islande, 1 point, ont toujours un espoir de se qualifier. Mais après la débâcle contre la Croatie (3-0), l'Argentine et sa star Lionel Messi sont au bord du gouffre. "Nous espérons que ce sera le dernier match de Messi (en Coupe du monde), parce que même si nous l'apprécions en tant que joueur, c'est notre seule chance de passer", a confié Idowu lundi en conférence de presse. "Ce qu'il se passe dans l'équipe d'Argentine ne m'intéresse pas, la seule chose importante c'est la manière dont ils joueront demain. Nous sommes concentrés sur nous-mêmes. Nous nous entraînons dur." "Nous l'aimons, tout le monde l'aime, mais ce n'est pas la question. La question, c'est de nous qualifier", a abondé le sélectionneur Gernot Rohr à propos de Messi. "Nous sommes là pour faire un résultat, pour défendre les couleurs du Nigeria. Dans le football, il n'y a pas de pitié, pas de charité. On ne peut pas faire de cadeau". Rohr a ajouté que son équipe jouera pour la victoire, car un partage pourrait ne pas être suffisant. "Je ne peux pas dire exactement comment nous allons jouer, mais vous verrez une équipe combattive. Ce sera une dure bataille contre l'Argentine", a résumé Rohr. "Nous devons gagner. Peut-être qu'un partage pourrait suffire (si l'Islande ne bat pas la Croatie avec trois buts d'écart, ndlr), mais ce n'est pas certain. Nous voulons gagner. Cela pourrait être un match de football spectaculaire." (Belga)

Derrière la Croatie, déjà qualifiée avec ses 6 points, le Nigeria, 3 points, est en ballottage favorable grâce à sa victoire sur l'Islande (2-0). L'Argentine et l'Islande, 1 point, ont toujours un espoir de se qualifier. Mais après la débâcle contre la Croatie (3-0), l'Argentine et sa star Lionel Messi sont au bord du gouffre. "Nous espérons que ce sera le dernier match de Messi (en Coupe du monde), parce que même si nous l'apprécions en tant que joueur, c'est notre seule chance de passer", a confié Idowu lundi en conférence de presse. "Ce qu'il se passe dans l'équipe d'Argentine ne m'intéresse pas, la seule chose importante c'est la manière dont ils joueront demain. Nous sommes concentrés sur nous-mêmes. Nous nous entraînons dur." "Nous l'aimons, tout le monde l'aime, mais ce n'est pas la question. La question, c'est de nous qualifier", a abondé le sélectionneur Gernot Rohr à propos de Messi. "Nous sommes là pour faire un résultat, pour défendre les couleurs du Nigeria. Dans le football, il n'y a pas de pitié, pas de charité. On ne peut pas faire de cadeau". Rohr a ajouté que son équipe jouera pour la victoire, car un partage pourrait ne pas être suffisant. "Je ne peux pas dire exactement comment nous allons jouer, mais vous verrez une équipe combattive. Ce sera une dure bataille contre l'Argentine", a résumé Rohr. "Nous devons gagner. Peut-être qu'un partage pourrait suffire (si l'Islande ne bat pas la Croatie avec trois buts d'écart, ndlr), mais ce n'est pas certain. Nous voulons gagner. Cela pourrait être un match de football spectaculaire." (Belga)