Vainqueur à Namur en 2015 et en 2016, van der Poel a récupéré, dimanche, ses lauriers perdus en 2017 quand van Aert était sorti vainqueur du parcours très difficile de la Citadelle devant Aerts. Van der Poel n'a laissé aucun doute planer sur sa suprématie actuelle sur le cyclocross mondial. Le Néerlandais a signé à Namur, de façon très autoritaire son 17e succès de la saison, avec plus d'une minute d'avance sur son premier dauphin, Wout van Aert. Van der Poel a également signé sa 4e victoire de la saison en 4 participations à une manche de Coupe du monde. Le Néerlandais avait fait l'impasse sur les deux manches d'ouverture aux Etats-Unis, à Waterloo et Iowa City. Six coureurs se sont vite portés en tête de l'épreuve namuroise: Laurens Sweeck, Mathieu van der Poel, Toon Aerts, Kevin Pauwels, Michael Vanthourenhout et Corne Van Kessel. Dans le même temps, Wout van Aert, tentait de refaire son retard après un mauvais départ qui l'avait repoussé aux environs de la 25e place. Van der Poel a profité d'un passage très technique en dévers pour porter une attaque après une dizaine de minutes de course et s'isoler en tête. A 7 tours de l'arrivée, le champion d'Europe possédait 23 secondes sur un trio composé de van Aert, Aerts et Vanthourenhout. A la mi-course, van Aert était seul à chasser à plus de 30 secondes derrière un intenable van der Poel qui n'allait jamais cessé d'augmenter son avantage pour sortir en très grand vainqueur du bourbier namurois. Le Néerlandais a devancé les Belges Wout van Aert, pour la 5e fois 2e de la Coupe du monde 2018-2019, et Toon Aerts, qui reste leader du classement général avec 415 points. Van Aert (398) est deuxième et van der Poel (320) troisième. La Coupe du monde des hommes élites, qui compte 9 manches, se poursuivra à Heusden-Zolder (26/12), Pontchâteau (France, 20 janvier 2019) et Hoogerheide (Pays-Bas, 27 janvier). "J'adore cette course et son parcours", a indiqué van der Poel après l'arrivée. "J'ai voulu exprimer ma joie d'avoir gagné à Namur en faisant un wheeling sur la ligne d'arrivée." (Belga)

Vainqueur à Namur en 2015 et en 2016, van der Poel a récupéré, dimanche, ses lauriers perdus en 2017 quand van Aert était sorti vainqueur du parcours très difficile de la Citadelle devant Aerts. Van der Poel n'a laissé aucun doute planer sur sa suprématie actuelle sur le cyclocross mondial. Le Néerlandais a signé à Namur, de façon très autoritaire son 17e succès de la saison, avec plus d'une minute d'avance sur son premier dauphin, Wout van Aert. Van der Poel a également signé sa 4e victoire de la saison en 4 participations à une manche de Coupe du monde. Le Néerlandais avait fait l'impasse sur les deux manches d'ouverture aux Etats-Unis, à Waterloo et Iowa City. Six coureurs se sont vite portés en tête de l'épreuve namuroise: Laurens Sweeck, Mathieu van der Poel, Toon Aerts, Kevin Pauwels, Michael Vanthourenhout et Corne Van Kessel. Dans le même temps, Wout van Aert, tentait de refaire son retard après un mauvais départ qui l'avait repoussé aux environs de la 25e place. Van der Poel a profité d'un passage très technique en dévers pour porter une attaque après une dizaine de minutes de course et s'isoler en tête. A 7 tours de l'arrivée, le champion d'Europe possédait 23 secondes sur un trio composé de van Aert, Aerts et Vanthourenhout. A la mi-course, van Aert était seul à chasser à plus de 30 secondes derrière un intenable van der Poel qui n'allait jamais cessé d'augmenter son avantage pour sortir en très grand vainqueur du bourbier namurois. Le Néerlandais a devancé les Belges Wout van Aert, pour la 5e fois 2e de la Coupe du monde 2018-2019, et Toon Aerts, qui reste leader du classement général avec 415 points. Van Aert (398) est deuxième et van der Poel (320) troisième. La Coupe du monde des hommes élites, qui compte 9 manches, se poursuivra à Heusden-Zolder (26/12), Pontchâteau (France, 20 janvier 2019) et Hoogerheide (Pays-Bas, 27 janvier). "J'adore cette course et son parcours", a indiqué van der Poel après l'arrivée. "J'ai voulu exprimer ma joie d'avoir gagné à Namur en faisant un wheeling sur la ligne d'arrivée." (Belga)