Les Qautre Jours de Dunkerque, dont on dispute la 65e édition en 2019, sont restés fidèles à leur tradition de course pour sprinters. L'habituelle longue échappée "matinale", composée mardi de 4 coureurs, a été neutralisée à 4 kilomètres de l'arrivée. Le groupe d'échappés était composé de Tom Devriendt (Wanty-Gobert), des Français Nicolas Baldso (Aubert) et Samuël Leroux (Natura4Ever-Roubaix) et du Néerlandais Elmar Reinders (Roompot-Charles). Leroux et Reinders ont été les derniers à résister au retour du peloton. Dylan Groenewegen a mis à profit le travail final de ses coéquipiers pour s'imposer dans les artères étroites du centre de la ville nordiste de Condé-sur-L'Escaut à l'issue des 173 km de la course partie de Dunkerque. Le sprinter néerlandais a signé mardi son 6e succès de la saison 2019 après ceux aux Trois Jours de Bruges-La Panne, dans les 2 premières étapes de Paris-Nice, ainsi que dans une étape au Tour d'Algarve et au Tour de la Communauté de Valence. Groenewegen prendra le départ de la 2e étape des 4 Jours de Dunkerque mercredi avec le maillot rose de leader du classement général sur les épaules. Echappé pendant une bonne partie de la journée de mardi, Tom Devriendt a quant à lui endossé le maillot à pois du prix des Monts. La 2e étape de l'épreuve nordiste sera disputée entre Wallers et Saint-Quentin sur la distance de 177,7 kilomètres. (Belga)