Les médias italiens indiquent que Spadafora a publié une note peu avant le coup d'envoi du match Parme-SPAL. "Cela n'a pas de sens en ce moment, alors que nous demandons d'énormes sacrifices aux citoyens pour empêcher la propagation du virus, de mettre en danger la santé des joueurs, des arbitres, des entraîneurs, des supporters qui se rassembleront certainement pour voir le match, seulement pour ne pas suspendre le championnat et ne pas affecter les intérêts qui tournent autour. D'autres fédérations ont sagement opté pour une suspension au cours des prochains jours", a expliqué le ministre. Dans la foulée, le match, qui s'apprêtait à débuter, a été "momentanément suspendu" par l'arbitre en attendant une décision ultérieure. La semaine passée, six matchs ont été reportés, dont le choc Juventus/Inter. Ils seront joués à huis clos dimanche ou lundi. Les matchs Milan/Genoa, Parme/SPAL et Sassuolo/Brescia se trouvent dans la zone en quarantaine. Le président du Conseil des ministres italien Giuseppe Conte a signé dimanche un décret qui place en quarantaine la Lombardie et 14 provinces. Environ 16 millions de personnes sont impactées par ce décret. (Belga)

Les médias italiens indiquent que Spadafora a publié une note peu avant le coup d'envoi du match Parme-SPAL. "Cela n'a pas de sens en ce moment, alors que nous demandons d'énormes sacrifices aux citoyens pour empêcher la propagation du virus, de mettre en danger la santé des joueurs, des arbitres, des entraîneurs, des supporters qui se rassembleront certainement pour voir le match, seulement pour ne pas suspendre le championnat et ne pas affecter les intérêts qui tournent autour. D'autres fédérations ont sagement opté pour une suspension au cours des prochains jours", a expliqué le ministre. Dans la foulée, le match, qui s'apprêtait à débuter, a été "momentanément suspendu" par l'arbitre en attendant une décision ultérieure. La semaine passée, six matchs ont été reportés, dont le choc Juventus/Inter. Ils seront joués à huis clos dimanche ou lundi. Les matchs Milan/Genoa, Parme/SPAL et Sassuolo/Brescia se trouvent dans la zone en quarantaine. Le président du Conseil des ministres italien Giuseppe Conte a signé dimanche un décret qui place en quarantaine la Lombardie et 14 provinces. Environ 16 millions de personnes sont impactées par ce décret. (Belga)