Grâce à cette 57e victoire (dont 39 avant la limite) en 60 combats (2 nuls, 1 défaite), il ajoute à son palmarès la ceinture IBF, jusqu'alors propriété de son adversaire, aux WBA, WBC et WBO qu'il possédait déjà. Depuis 1988 et l'ère des quatre ceintures, il est le sixième boxeur à intégrer le club des "unifiés", après l'Ukrainien Oleksandr Usyk (mi-lourds) et les Américains Bernard Hopkins (moyens), Jermain Taylor (moyens), Terence Crawford (super-légers), Josh Taylor (super-légers). Dans une MGM Grand Garden Arena remplie de 16.586 spectateurs, dont une très grosse colonie mexicaine qui a scandé tout du long le surnom de son favori, "Canelo" s'est montré patient durant les trois premiers rounds. Il a notamment mis 1 min 12 avant de décrocher son premier coup de la soirée. (Belga)

Grâce à cette 57e victoire (dont 39 avant la limite) en 60 combats (2 nuls, 1 défaite), il ajoute à son palmarès la ceinture IBF, jusqu'alors propriété de son adversaire, aux WBA, WBC et WBO qu'il possédait déjà. Depuis 1988 et l'ère des quatre ceintures, il est le sixième boxeur à intégrer le club des "unifiés", après l'Ukrainien Oleksandr Usyk (mi-lourds) et les Américains Bernard Hopkins (moyens), Jermain Taylor (moyens), Terence Crawford (super-légers), Josh Taylor (super-légers). Dans une MGM Grand Garden Arena remplie de 16.586 spectateurs, dont une très grosse colonie mexicaine qui a scandé tout du long le surnom de son favori, "Canelo" s'est montré patient durant les trois premiers rounds. Il a notamment mis 1 min 12 avant de décrocher son premier coup de la soirée. (Belga)